Liens commerciaux

0


Etienne Tshisekedi a réuni, hier, mardi 13 septembre 2016, à Kinshasa, les membres du Comité des Sages du Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au Changement. Ils ont évalué la situation politique du pays. Ils en sont arrivés à constater que l’espace de liberté politique se rétrécit chaque jour davantage en RDC. C’est la première fois que le Comité des Sages du Rassemblement se réunissait depuis que l’un des leurs, Charles Mwando Nsimba, a été empêché d’atterrir à Kalemie, sa circonscription électorale. Comme on pouvait s’y attendre, le Rassemblement a condamné ‘‘la démultiplication des atteintes aux droits de l’Homme’’. Dans la déclaration qui a sanctionné la rencontre, les membres du Comité des Sages du Rassemblement n’ont fait aucune allusion au Dialogue qui se tient à la Cité de l’Union Africaine à Kinshasa sous les auspices du nommé Edem Kodjo, le Facilitateur désigné par la Commission de l’Union Africaine. Superbement, ils ont ignoré les difficultés de parcours auxquelles sont confrontés les organisateurs dudit Dialogue notamment, la suspension de la participation de la portion congrue de l’Opposition qui prend par aux travaux. En effet, pour le Rassemblement, le vrai Dialogue n’a pas encore commencé. Parallèlement, les membres du Comité des Sages ont réaffirmé l’organisation de sit-in, ce lundi 19 septembre, devant le siège de la CENI, à Kinshasa et en provinces, ainsi que devant les Ambassades et missions de représentation diplomatique de la RDC à l’étranger. Le Rassemblement va, à l’issue de cette manifestation pacifique, exiger de la CENI qu’elle convoque l’élection présidentielle conformément à l’article 73 de la Constitution.



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top