0
Liens commerciaux

Démarrage effectif du dialogue national ce jeudi 01 septembre 2016 à la cité de l’Union Africaine, en plein camp TSHIATSHI, à Kinshasa capitale de la RDC. Comme annoncé auparavant Vital KAMERHE siège avec les autres fractions de l’opposition notamment l’Opposition Républicaine de Léon KENGO WA DONDO au dialogue dit non inclusif par l’Union Européenne. Seulement lors de ce coup d’envoi qui a été du reste dominé par plusieurs discours des différentes personnalités
représentant soit l’une ou l’autre organisation internationale invitée à accompagner le Facilitateur dans sa mission, le Président de l’UNC qui a pris la parole presque de manière surprenante demande la suspension des travaux pour quelques trois jours histoire de convaincre le rassemblement des forces acquises au changement de revenir sur sa décision de ne pas participer au dialogue du moins dans son actuel format. Cette annonce a étonné plus d’une personne surtout lors que le président Vital KAMERHE confirme ignorer les raisons du refus de prendre part à ce forum par Etienne TSHISEKEDI et ses Alliés. Alors que lui qui prétend être de l’opposition, démontre à la face du monde qu’il n’est pas au courant des revendications des partisans de GENVAL. Un autre gros mensonge pense une certaine opinion qui n’hésite de le qualifier de traitre qui n’a pas encore fini d’étonner. Or tout le monde sait que le Rassemblement avait conditionné sa participation au dialogue à une certaine conditionnalité dont : -La libération totale des prisonniers politiques et d’opinion. -L’abolition du dédoublement des noms des partis politiques. -La réouverture des chaines de télévisions proches de l’opposition. -L’abandon des poursuites de certains leaders comme Moies KATUMBI. -Un dialogue inclusif qui s’appuie sur la résolution 2277 des nations-unies. -La tenue des scrutins présidentiels dans les délais constitutionnels etc. Comment expliquer que M. Vital KAMERHE qui n’a pas pris part aux assises de GENVAL peut espérer recevoir une bonne suite de la part de ceux qu’il boudé il y a peu ? L’on apprend au même moment que la partie dite opposition qu’il croyait gérer en sa qualité de co-modérateur désigné unilatéralement l’a désavoué. Pour BOFASA DJEMA la plate forme Opposition Républicaine entend quitter le dialogue si le choix porté sur Vital KAMERHE reste tel quel. Pour certains analystes avertis la démarche de KAMERHE vise : -L’isolement du rassemblement des forces acquises au changement car la présence du Leader Maximo aux assises fera ombrage à ses ambitions gloutons. -Il en est de même de la présence de Moise KATUMBI qui a été clair en dénonçant toute tentative d’un troisième mandat pour le Président de la République. Pourtant KAMERHE pressenti premier ministre à l’issue de ce forum n’a pas envie de voir débarquer au dialogue des gens comme TSHISEKEDI et Moise KATUMBI avec des agendas qui ne ménagent pas le Président KABILA. D’ou ce semblant de démarche pour convaincre les absents du dialogue dont on sait que l’aboutissement ne sera pas concluant et il dira en ce moment là comme pour prendre le peuple à témoins dans ce qu’il pourrait qualifier de bonne fois afin de conforter sa conscience, qu’il aura essayé et les absents sont irresponsables. Selon les tenants de cette thèse la démarche de haute trahison est tellement vraie que KAMERHE lui-même en lançant l’appel à KABILA pour une rencontre avec ce dernier à deux dans le but soit disant de lui indiquer la voie dont il aurait le secret pour la sortie de crise le prouve suffisamment. Et de conclure KAMERHE ou la mission échouée dès sa conception. Il n’a qu’à continuer dans le dialogue et non tenter de distraire à nouveau la population qui le récuser depuis la nuit des temps.

magik production
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top