0
Liens commerciaux

Le siège du parti d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa est en feu depuis tôt ce matin. Pour le Secrétaire général de l'UDPS, c'est le gouverneur de la ville "lui-même" qui a "ordonné que l'on brûle" ce bâtiment.

Joint au téléphone par Politico.cd, Jean-Marc Kabund explique la situation, il parle d’un mort et plusieurs blessés.

« Une réunion a été tenue hier entre le gouverneur de la ville, André Kimbuta et le Chef de la police, il a été décidé de brûlé notre siège. Nous en avons informé la MONUSCO (mission onusienne en RDC), mais rien n’a été fait. Et ce matin à 04h des éléments de la police se sont pointés et ont mis le feu au bâtiment. A l’heure où je vous parle, je m’y rends sur place, on me signale déjà un mort et quatre blessés graves« , témoigne Jean-Marc Kabund.

A l’issue d’une journée de marche particulièrement meurtrière à Kinshasa, avec au moins 17 morts, dont 3 policiers, selon des chiffres officiels, le Rassemblement appelle ses partisans à marché de nouveau pour la demain, mardi 20 septembre afin de demander me départ du président Joseph Kabila.

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, les opposants congolais, qui parlent de plus de 50 morts comme bilan des manifestations de ce 19 septembre, annoncent qu’ils manifesteront « jusqu’à ce que le président Kabila quitte le pouvoir« .

« Kabila nous déclare ouvertement la guerre, et nous allons le répondre« , déclare le Secrétaire général de l’UDPS.

Ecoutez Jean-Marc Kabund.



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top