0
Liens commerciaux

Ce n’est pas C-NEWS qui le dit. C’est bel et bien une demande exprimée par le récusé facilitateur togolais Edem Kodjo, qui appuyait la proposition de Vital Kamerhe visant une démarche auprès du G7, UDPS et ses alliés pendant 48 heures pour tenter de persuader ces forces politiques du Rassemblement à rejoindre le fameux dialogue de Kabila, consommé à la cité de l’OUA, le jeudi 01 septembre avec peines et lamentations. Vital Kamerhe modérateur choisi par des opposants pro-dialogue a suggéré à l’assistance l’idée de suspendre les travaux pendant plus ou moins 48 heures, le temps d’aller vers le Rassemblement des forces acquises au changement en vue de convaincre celui-ci à venir au dialogue.

Ici, Kamerhe vient de reconnaître que rien de bon ne pourrait sortir de ces assises, si celles-ci ne connaissaient pas la participation effectives des forces représentatives du Rassemblement avec en tête Etienne Tshisekedi. Une position soutenue par Edem Kodjo, quand cet ancien Premier ministre du Togo accepte la proposition de Kamerhe en disant : les filets doivent être lancés… en vue de nous apporter les gros poissons. Il consacre les journées de samedi et dimanche pour ce faire, tout en espérant que les gros poissons sous-entendu les leaders du Rassemblement et du MLC viendront au dialogue le lundi.

Par ailleurs, quand Kamerhe soutient qu’en Afrique on voit venir l’impasse, mais l’on n’y prend pas garde pour prévenir, il relaye en fait une pensée du très contesté président de la République du Congobrazza –issu des élections truquées- le dictateur Denis Sassou N’Guesso, évoqué lors d’un entretien avec les opposants rd-congolais chez lui. Le même Sassou est attendu ce week-end à Kinshasa pour venir faire rapport à son homologue Joseph Kabila –président sortant et futur sénateur à vie- sur les contacts qu’il a eu avec la classe politique rd-congolaise ; éventuellement donner à Kabila des stratégies pour réussir son coup d’Etat constitutionnel.

Ce qui ne sera pas facile ; surtout avec la résistance qu’affiche depuis un temps le peuple rd-congolais. La preuve, c’est jeudi la ville était sous tension à la suite des manifestations contre le dialogue initiées par le Rassemblement. Des sièges des partis politiques notamment le MLP de Franck Diongo, l’ECIDE de Martin Fayulu et les FONUS de Joseph Olenghankhoy ont été attaqués et pris d’assaut par des éléments de la police nationale armées jusqu’aux dents.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top