Liens commerciaux

0
Secret de polichinelle, plusieurs personnalités publiques ayant la double nationalité occupent des fonctions dans les institutions politiques, parlement et gouvernement notamment, alors que cela est prohibé par la constitution et est sévèrement puni la loi pénale. Le député national Toussaint Alonga a décidé d’interpeller le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba en sa qualité de garde des sceaux ( celui qui est censé faire respecter la loi). Alonga lui a adressé le 13 octobre une question orale avec débat sur le sujet. Il ne reste plus qu’au président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku a programmé cette séance qui s’annonce houleuse. À titre de rappel, seul le député national Charles Mwando Nsimba a officiellement renoncé en 2007 à sa nationalité belge. Cette problématique de la double nationalité est une épineuse question qui divise la société congolaise. La RDC doit admettre que l’exclusivité de sa nationalité prive au pays l’apport de ses dignes fils de la diaspora. Politiquement explosif, l’Assemblée nationale avait pris un moratoire, sous la présidence de Vital Kamerhe, afin de permettre aux députés qui détiennent la double nationalité de se conformer à la loi. La question revient sur le tapis avec l’initiative de Toussaint Alonga. Il est temps de la résoudre une bonne foi pour toutes, en considérant que la bi-nationalité est une richesse. Quitte à l’exclure pour certains pays limitrophes à cause de leur velléité expansionniste.
along



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top