Liens commerciaux

0

L’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, a porté son combat contre le président Kabila sur le terrain économique, précisément dans le secteur minier. Il déconseille fortement les investisseurs miniers à signer de nouveaux contrats avec le gouvernement. Sinon, ils ne s’en prendront qu’à eux-mêmes car dit-il le président Kabila est fin mandat: la seule chose qu’il lui reste c’est d’organiser les élections. Un coup dur pour le climat des affaires. Cet avertissement, Katumbi l’a fait au coeur de la finance: la city à Londres.
Moïse KATUMBI lance un avertissement aux investisseurs étrangers tentés par la RDC. L’ex gouverneur du Katanga était de passage le vendredi 14 octobre dans les studios de la BBC à Londres, il estime que les contrats miniers signés aujourd’hui n’engageraient pas le futur gouvernement et seront renégociés. Comme le reste de l’Opposition, Moïse KATUMBI demande au président Kabila de quitter son poste à la fin de son mandat en décembre : «le 19 décembre il n’y aura plus de mandat. Aujourd’hui il y a des sociétés qui se précipitent à signer des contrats, mais ils doivent faire attention parce que le président Kabila est fin mandat. Il n’a pas le droit d’engager la République. Le président a signé des contrats quand il était président, c’est des contrats qui sont légaux». Mais la précipitation avec laquelle il signe des contrats pendant les 3 mois qui lui reste est suspecte d’après Katumbi. Selon lui le président doit normalement convoquer l’élection. «Moi je pose la question à toutes ces sociétés cotées en bourse, aujourd’hui pourquoi aller acheter illégalement des choses? s’interroge l’ancien gouverneur de l’ex Katanga. «Vous savez qu’au Congo la la loi dit ceci : 90 jours avant la fin du mandat du président, la CENI doit convoquer l’élection présidentielle. C’est un conseil que je leur donne, s’ils ont de l’argent à perdre qu’ils aillent parce que ces contrats seront sûrement revisités» a déclaré le patron du Tout-Puissant Mazembe. «Et nous ne pouvons pas accepter que quelqu’un qui est en train de violer la constitution et qui donne des contrats pendant son préavis a tempeté Katumbi sur les ondes de la BBC. «C’est pourquoi nous insistons encore pour un dialogue inclusif pour éviter le chaos» a-t- il conclu.
7sur7.cd
Zabulon Kafubu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top