0
Liens commerciaux

En séjour à Kinshasa, le gouverneur de l’Equateur, Tony Bolamba, a rejeté mardi 25 octobre, les accusations d’enrichissement illicite formulées contre lui par un groupe de députés provinciaux de sa juridiction.
«Je ne rejette pas leur part de mensonges qui sont des parts de vérité pour eux, mais pas pour la population. Je dis tout simplement qu’il faut regarder la date d’aujourd’hui. Le gouverneur Bolamba a des problèmes à partir du 20, parce qu’ils savent que ce sont les primes des fonctionnaires qu’ils ne recevront plus. Comme ils ne vont plus se les redistribuer, là ils créent des problèmes», a-t-il expliqué dans une interview à Radio Okapi. 
Un groupe de députés provinciaux de l’Equateur a accusé lundi le gouverneur Bolamba de s’enrichir illicitement avec des fonds destinés à la province. M. Bolamba qui, selon eux, doit être poursuivi par la justice, refuse également de «collaborer» avec les services de sécurité de sa province, indiquent-ils.
 «Ceux qui empêchent l’Equateur ou mon action d’avancer sont connus. Lorsqu’une éminente personnalité de la province vous accuse pour un problème de logo, et la personne trouve que c’est faux et change des accusations manipulant quelques esprits au sein de l’Assemblée, moi je ne suis pas d’accord», a réagi le gouverneur de l’Equateur.
Ces trois derniers mois, l’Equateur a enregistré des démissions en cascade de plusieurs ministres provinciaux, sept au total, qui pour certains, ont accusé le gouverneur de la mauvaise gouvernance, confiscation des attributions et de manque de collaboration.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top