0
Liens commerciaux

Le Retrait successif de la Cours Pénale Internationale du Burundi et celui annoncé de la République Sud Africaine font des émules En Afrique au Sud du Sahara.

Nos fins limiers à l'affût de l'information de première main sont tombés sur l'information relative à l'instruction donnée par le Président Joseph Kabila au Président de l'Assemblée Nationale. Le Président Joseph Kabila vient de charger Monsieur Aubin Minaku, Président de l'Assemblée Nationale d'examiner en sourdine l'éventualité de retrait de La RDC de la CPI.

Dès lors, il ressort que les décisions prises par les deux Pays (Burundi et RSA) relevaient d'une stratégie savamment concertée entre un groupe de Pays Africains. Le Burundi n'a servi que de détonateur suivi d'un poids lourd (RSA) qui devait rassurer les hésitants comme la RDC.

La Stratégie in fine consiste à saborder cette Cours qui dérange les Dictateurs Africains.

Tout Africain à l'obligation de défendre la CPI qui joue le rôle de l'Epée de Damoclès suspendue sur ces Dictatures qui avilissent leurs populations. Restons vigilants.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top