0
Liens commerciaux

L’objectif de ce Dialogue a toujours été de fédérer une masse populaire par la corporation des poids lourds de l’Opposition politique et de la Société Civile afin que les résolutions qui en sortiront ne souffrent ni créent des grandes vagues des mécontentements dans le pays. Cette stratégie aura l’avantage de mettre la communauté Internationale devant un fait accompli.

Le propos d’Edem Kodjo selon laquelle qu’il était impensable de débuter ce Dialogue sans l’UDPS était révélateur du but même de ce dialogue.

Les événements du 19 et 20 septembre 2016 ont démontré à suffisance que le Dialogue de la Cité de l’OUA était impopulaire. Impopularité à la base du retrait de l’Eglise Catholique et d’une partie de la Société Civile à ces assises pourtant arrivés à termes.


Face à cette incapacité criante des leaders de l’opposition et de la Société Civile présentent à la Cité de l’OUA de fédérer la masse et susciter l’enthousiasme populaire, la Majorité Présidentielle réfléchit désormais sur un plan B mais dont l’objectif restera le même, le partage du pouvoir au prix de Joseph Président.

Raison pour laquelle la Majorité Présidentielle au Dialogue s’échine désormais à accorder la Primature à des opposants qui ne pèsent pas et sont incapables de crédibiliser les résolutions qui en sortiront. Que gagnerait la MP en donnant la Primature à ces opposants impopulaires ?

Face à ce blocage, où l’opposition ne jure que sur la Primature, Edem Kodjo pourrait clôturer partiellement son Dialogue sans la signature d’une partie de l’opposition politique en déconfiture.

Mudjikolela Analyste Politique
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top