Liens commerciaux

0
Le plan pour faire sauter Joseph Kabila -président sortant et futur sénateur à vie- est désormais connu, si jamais, il ne quittait pas le pouvoir, selon la constitution. Premièrement, les effectifs des casques bleus des Nations-Unies vont être renforcés dans la capitale rd-congolaise, donc Kinshasa. Deuxièmement, les casques bleus seront complétés notamment par les militaires américains et des forces spéciales de la France, Belgique, Grande-Bretagne...

Toutes ces troupes pourraient être déployés quelques jours avant la date du 19 décembre -date- marquant la fin de règne de Joseph Kabila, bien entendu, au terme d'une résolution internationale, qui pourrait être prise incessamment. La mission de ces troupes internationales aux côtés des casques bleus, c'est de protéger la population contre la répression dont elle pourrait être victime de la part des forces armées rd-congolaises, acquises à Kabila, lors des manifestation contre le 3ieme mandat du futur sénateur à vie.

La première manifestation pacifique, c'est celle avec carton rouge, prévue le 19 décembre. Le peuple rd-congolais ne sera donc plus seul au front. Il sera assisté et accompagné dans ses actions pacifiques pro-démocratie par les militaires internationaux. Des institutions fortes, et non des hommes forts. Kabila n'a qu'à faciliter la tenue des élections le 28 novembre en RdC. Le bras de fer qu'il engage avec la communauté internationale et le peuple -de marbre- pour le respect de sa constitution ne le sert pas.

C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top