Liens commerciaux

0
La Majorité présidentielle (MP) a réagi aux résolutions du conclave du Rassemblement tenu à Kinshasa le mardi 04 octobre dernier.Dans un document signé par le Secrétariat général de la MP, dont Politico.cd s’est procuré une copie, la coalition des partis au pouvoir en République démocratique du Congo remet en cause les résolutions du rassemblement des opposants dirigés par Etienne Tshisekedi, arguant que celles-ci ne représentent pas un « plan de salut de notre démocratie.

Pour la MP donc, il ne s’agit que de la « formalisation du projet séditieux du Rassemblement de confisquer le pouvoir d’Etat à la faveur du chaos et de la violence de la rue, selon la propre expression de leur président, Etienne Tshisekedi, qu’elle qu’en soit le prix« . C’est-à-dire, explique la MP, « en violation de la Constitution et par le sang des innocents, abusés par leurs propos« .

La Majorité Présidentielle fait référence à la proposition du Rassemblement à un « régime d’exception » à la date du 20 décembre 2016, qui signe la fin du deuxième et dernier mandat du président Joseph Kabila .

« Dans le but de conjurer ce genre de conspiration, la Commission PAJ d’alors, avait judicieusement inséré une disposition à l’article 70 selon laquelle +le Chef de l’Etat en exercice ne peut céder le pouvoir qu’à un président nouvellement élu+, c’est-à-dire proclamé par la Cour Constitutionnelle. Embouchant la même trompette, la plénière de l’Assemblée nationale avait entériné cette disposition appelée à +écarter la perspective du chaos politique, aujourd’hui recherchée par le Rassemblement, où le pouvoir reviendrait au plus téméraire« , a indiqué ce communiqué du Secrétariat général de la MP.

Le communiquécucxzdqwyae4ozh

cucxzdmw8aahx6n

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top