0
Liens commerciaux



La Majorité présidentielle (MP) tape du poing sur la table. Elle s’insurge contre tout appel à une ville morte ce mercredi 19 octobre. Date jadis retenue par ses porte-étendards pour organiser une grande marche des jeunes de la Majorité en vue de réclamer la paix et l’unité du pays.

Dans un communiqué remis hier à la presse et portant la signature d’André-Alain AtunduLiongo, porte-parole de cette plateforme, la MP annonce qu’elle renonce à cette marche. Une décision prise récemment "par respect de la discipline républicaine et par souci de la légalité… n’ayant pas réussi à infléchir la décision du Gouverneur de la ville-province de Kinshasa d’interdire toutes les manifestations publiques jusqu’au mois de janvier 2017".
Dès lors, la Majorité demande à la population congolaise et à ses innombrables sympathisants de "vaquer normalement à leurs occupations le 19 octobre 2016, afin de donner une chance d’aboutissement, dans les délais convenus, au calendrier adopté par le Dialogue inclusif".
Déterminés à soutenir "les efforts inlassables de l’Autorité morale en faveur d’une solution consensuelle au processus électoral, dans le cadre du Dialogue inclusif en cours à la Cité de l’Union africaine", les ténors de cette plateforme appellent tous leurs membres et sympathisants à marquer de façon particulière la clôture de ces assises nationales ce mardi 18 octobre.
Ci-dessous l’intégralité de ce communiqué. Yves KALIKAT

COMMUNIQUE
En vue de soutenir les efforts inlassables de l’Autorité Morale en faveur d’une solution consensuelle au processus électoral dans le cadre du dialogue inclusif en cours à la Cité de l’Union Africaine, la jeunesse de la Majorité Présidentielle avait exprimé le souhait d’organiser une grandiose manifestation pour la paix et l’unité du pays.
Sensible à cette légitime préoccupation de la jeunesse congolaise, la Majorité Présidentielle avait lancé un spot de sensibilisation pour une marche le 19 octobre 2016.
N’ayant pas réussi à infléchir la décision du Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa d’interdire toutes les manifestations publiques jusqu’au mois de janvier 2017, la Majorité Présidentielle annonce que, par respect de la discipline républicaine et par souci de légalité, ladite marche n’aura pas lieu.
Dans le même ordre d’idées, la Majorité Présidentielle demande à la population congolaise et à ses innombrables sympathisants de vaquer normalement à leurs occupations le 19 octobre 2016 afin de donner une chance d’aboutissement, dans les délais convenus, au calendrier adopté par le Dialogue inclusif.
En effet, dans les circonstances actuelles, une journée sans travail est une journée perdue pour le processus électoral, avec, en plus, le risque de diminuer les capacités du Gouvernement à intervenir efficacement dans le respect de ses engagements.
En outre dans le contexte économique particulier du moment, tant sur le plan international que national, aucun responsable politique digne de ce nom ne peut prendre la décision inconsidérée d’une journée ville morte à cause des répercussions socio-économiques inévitables sur la tenue des élections aux dates convenues.
Enfin, la Majorité Présidentielle appelle tous ses membres et sympathisants de marquer de façon particulière la clôture du dialogue inclusif ce mardi 18 octobre 2016 à la Cité de l’Union Africaine.
Fait à Kinshasa, le 17 Octobre 2016
Ambassadeur André-Alain ATUNDU LIONGO
Porte-Parole
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top