0
Liens commerciaux

Depuis la date du carnage de Rwangoma, on comprend de plus en plus que l’ennemi du peuple de Beni s’est résolument déterminé à installer ses activités génocidaires au cœur de cette ville.

En constatant la manière dont l’irruption des incursions de ces malfaiteurs se répète presque toujours à chaque fin de la semaine, on serait bien tenté de croire que le weekend tiendrait lieu du moment privilégié de ce sacrifice satanique qui a bâti ses autels dans les quartiers périphériques de la ville de Beni depuis bientôt deux mois.

En effet, ce dimanche 09 octobre 2016, vers 17 heures, s’observait le mouvement des assaillants qui envahissaient la Commune de Rwenzori de la ville de Beni. un affrontement meurtrier s’est suivi affectant les cellules de Matete, Mayangose et Mangada, lorsque les FARDC loyalistes alertés cherchaient à mettre hors d’état de nuire les tueurs qui tentaient de s’infiltrer vers Masiani en traversant le domaine universitaire de l’UCBC. C’est à Boikene que le foyer de violence s’est concentré.

Le bilan provisoire fait état de 10 morts dont un officier des FARDC du rang de Major, deux assaillants et des civils, d’après les informations livrées par la correspondance de BLO sur les lieux au matin de ce lundi 10 octobre. Il y a lieu de prévenir que ce bilan est susceptible d’être revu à la hausse à mesure qu’évolue les fouilles dans le rayon ayant été affecté par l’attaque.

Entretemps, cette situation n’a pas manqué de donner lieu à une nouvelle exode interne de la population civile forcée à trouver asile dans d’autres quartiers pour se mettre à l’abri des massacres.

Baudouin KYAVAGHENDI
Beni.

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

Beni-Lubero Online.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top