0
Liens commerciaux



*C’est du mercredi 5 au vendredi 7 octobre 2016 que les travaux de sensibilisation ont eu lieu. Le cadre choisi a été la salle de réunion de la PROCURE, sise Avenue Père SAMAIN, non loin de la cathédrale Saint Martin en plein Kabinda Centre, dans la province de la Lomami. Le Gouverneur Patrice Kamanda Tshibangu a rehaussé personnellement de sa présence, ces assises. Par des brillantes interventions, l’atelier organisé par Coref/Profit-Congo a su éblouir les participants et a permis, en définitive, de booster leurs connaissances et aptitudes sur le budget participatif dont les recommandations sont issues du forum national dédié à cette question.

D’entrée de jeu, le jour d’ouverture, Patrice Kamanda, le Gouverneur de la Lomami a, au nom de son Gouvernement, remercié le COREF/PROFIT-CONGO et à travers lui, les partenaires techniques et financiers que sont, ici, la Banque Mondiale, la Coopération Britannique, le Royaume de Belgique ainsi que le Gouvernement de la République pour leur apport respectif à la réussite de ces travaux. Il a salué notamment, l’approche Budget participatif qui consiste, pour lui, en une démarche démocratique de participation citoyenne consensuelle.

Un outil de gestion des finances publiques adaptée aux besoins et spécificités des ETDS qui présentent un triple avantage. Il s’agit de l’amélioration de l’offre et de la fourniture des services aux populations, la meilleure gestion et l’appropriation des initiatives et l’amélioration des recettes budgétaires des ETDS. Il a aussi fait noter, par ailleurs, que l’organisation des élections à la base contribuera sensiblement au renforcement de cette approche. Le jour de clôture de ces travaux, le vendredi 7 octobre 2016, Patrice Kamanda a démontré sans nul doute que ce processus tombe à point nommé, dans la mesure où il s’inscrit dans la vision du Gouvernement Provincial qui consiste à « gouverner avec.. », selon son mot d’ordre : «Bâtissons Lomami », afin de relever les défis liés à la gouvernance et conduire la province de Lomami sur la voie du développement. Le choix opéré sur la Lomami, sur les 10 provinces couvertes par PROFIT-CONGO pour le lancement du processus « Budget participatif », constitue selon lui, un privilège qui va tout droit au cœur. C’est là, un motif de fierté. Les forces vives et la population de cette province resteront à jamais très marquées par ce geste, à l’en croire. Par ces mots, il a réaffirmé, comme il l’avait, du reste, souligné dans son mot d’ouverture, l’adhésion de son Gouvernement, son engagement et son implication dans la réussite de ce processus.

Ainsi, a-t-il sollicité l’intégration de ce mécanisme de la démocratie participative dans la province de Lomami auprès des Honorables Députés Provinciaux pour l’édit budgétaire à venir. Aux responsables des ETDS, il a demandé de s’engager activement dans ce processus et pour son ancrage dans les pratiques administratives.

Puis, il a invité tout le monde au changement, car les réformes que la Lomami se propose de réaliser, très prochainement, seront profondes et rigoureuses à l’instar du budget participatif qui exige, lui aussi, le respect des principes, des valeurs et des procédures.

Bien avant, M. Alfred KAMBA, le Coordonnateur Interprovincial du Coref/Profit-Congo, a manifesté toute sa satisfaction de voir la province de Lomami adhérer à l’approche budget participatif. Ainsi, a-t-il appelé à l’implication de la société civile et de la FEC à la mobilisation des recettes publiques par le paiement des impôts et taxes afin de concrétiser l’approche budget participatif. La mise en place du groupe de travail budget participatif de la province de Lomami et la présentation de la proposition de lancement du processus de ciblage des ETDS faite par l’expert et facilitateur Patrick Tshibangu ont sanctionné la fin de ces travaux qui ont connu 42 participants dont 30 ETDS.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top