0
Liens commerciaux



- L’assemblée générale des Lignes aériennes congolaises (LAC), tenue le 22 septembre 2016 à Kinshasa, a prorogé le mandat des membres du comité de liquidation pour toute la durée du processus de liquidation de la société, a confié vendredi 07 octobre à l’ACP, le président de la délégation syndicale de cette défunte entreprise publique, Sylvain Makiese.

Selon lui, cette prorogation est conforme aux statuts portant création des LAC dans son articule 51, alinéas deux, stipulant que le mandat des liquidateurs est, sauf stipulation contraire, donné pour toute la durée de la liquidation, avant de préciser que cette assemblée a été composée des experts du gouvernement venus de différents ministères notamment, de la Primature, du Budget, du Portefeuille, des Transports et Voies de communication.

La mission assignée au comité de liquidation, a-t-il dit, est de réaliser l’actif de la société, donc, aliéner les patrimoines mobiliers et immobiliers de la société par voie d’adjudication afin de payer les décomptes finals des agents de l’entreprise.

Il a laissé entendre qu’au terme du processus d’aliénation, la dette sociale de l’entreprise est prioritaire avant toute créance de la société.

Selon le président de la délégation syndicale, l’enveloppe de décomptes finals des agents s’élève à plus de 136 millions USD, exclus les charges de sécurité sociale, notant que plus de 4.300 agents, y compris leurs familles, attendent le payement de ces décomptes.

Concernant l’opération de vente des patrimoines de l’entreprise débutée il y a quelques mois, a ajouté M. Makiese, celle-ci se poursuit conformément aux dispositions légales en la matière sur les marchés publics.

Il a souligné à cet effet, que l’autorisation préalable de l’assemblée générale est toutefois requise afin que les liquidateurs puissent réaliser certaines opérations, à savoir ; poursuivre l’aliénation jusqu’à la réalisation de l’avoir social, créer des effets de commerce, hypothéquer les biens de la société, donner en gage et aliéner les immeubles.

Profitant de l’opportunité, le président de la délégation syndicale, en a appelé au sens élevé du patriotisme des membres du gouvernement pour obtenir la main levée de leurs comptes saisi par la justice. La décision de dissolution des Lignes aériennes congolaises a été prise en 2012, au cours d’un conseil de gouvernement présidé par le Président de la République, rappelle-t-on.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top