0
Liens commerciaux

COMPLOT CONTRE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Des sources généralement bien informées affirment que Monsieur Moïse KATUMBI aurait pris contact avec Monsieur François Hollande, Président de la France pour solliciter son appui, voire son intervention, dans le coup d’Etat qui serait en préparation contre le pouvoir établi à Kinshasa.
Monsieur Moïse KATUMBI aurait suggéré au Président français de mettre à sa disposition la base de l’armée française de Libreville et les amitiés que la France entretient à Brazzaville.
Dans son plan d’action, Moïse KATUMBI aurait affirmé pouvoir compter sur la mobilisation de la population que le « Rassemblement » lui faciliterait.



Afin de trouver un accord sur un mode opératoire discret, Monsieur Félix TSHISEKEDI et d’autres cadres du Rassemblement se prépareraient à effectuer une tournée des capitales occidentales. Le voyage passerait par Bruxelles pour y rencontrer certains responsables Occidentaux dont Monsieur Tom PERRIOLO, envoyé spécial américain dans la Région des grands lacs. Ce périple aurait pour but d’harmoniser les points de vue avant de répondre à l’audience que leur accorderait le Président de la République française. C’est, semble-t-il, dans le cadre de la préparation de ce voyage que l’Ambassadeur de France à Kinshasa se serait rendu au siège de l’UDPS le mercredi 5 octobre.
Ces informations apportent une nouvelle lumière à la nature du régime d’exception que « le Rassemblement » a annoncé dans le rapport final du conclave de Limite.
Les mêmes sources affirment que les comploteurs ne sont pas parfaitement d’accord quant à la suite du coup de force en préparation. Alors que Moïse KATUMBI, changeant son fusil d’épaule, a jeté son dévolu sur le Docteur MUKWEGE, l’UDPS espère que le coup d’Etat permettrait à Etienne TSHISEKEDI d’arriver enfin à la tête de la République.
Faut-il croire que le leader de Limite a renoncé à la non-violence ? Faut-il croire que le Président Hollande a jeté aux oubliettes son engagement de sortir de la Françafrique ?
L’Union-Africaine et le peuple congolais accepteront-ils que certaines forces occidentales imposent, une fois de plus par la violence une gouvernance non désirée.
Wait and see. ( L ' AVENIR )
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top