Liens commerciaux

0
Cinq groupes, vingt équipes et dix matches. Ce week-end, le continent africain débutait la phase éliminatoire de groupes pour le Mondial 2018 en Russsie. Le Sénégal, l’Egypte et la Côte d’ivoire ont pris respectivement la tête de leur groupe. La RDC et la Tunisie prennent les rênes du groupe A alors que le Nigeria prend la première place du groupe B.
  • Avec la RDC, Dieumerci Mbokani a fait un retour fracassant en sélection en inscrivant un doublé face à la Libye (4-0). Ce qui a d’ailleurs valu au coach des Chevaliers de la Méditerranée, Javier Clemente, de prendre la porte quelques heures après cette déconvenue. Dieumerci Mbokani avait annoncé sa retraite internationale en avril dernier. Florent Ibenge, son sélectionneur, a été visiblement très convainquant et l’attaquant de Hull City reste un des atouts des Léopards pour la qualification au Mondial 2018.
  • Les Eléphants avaient très mal débuté leur rencontre face au Mali en prenant un but à la 18e minute. Ils ont repris très vite du poil de la bête en inscrivant trois buts en l’espace de dix minutes. La Côte d’Ivoire, désormais sous la houlette de Michel Dussuyer, a donc tenu son rang de championne d’Afrique malgré le départ de son emblématique capitaine Yaya Touré, désormais retraité de la sélection.
  • Le Sénégal, à domicile, n’a pas tremblé face au Cap-Vert et s’est imposé 2-0, avec notamment le deuxième but de Moussa Sow qui faisait son retour avec les Lions de la Téranga. Le joueur de Fenerbhaçe en Turquie a dégainé seulement quatre minutes après son entrée en jeu (76e minute) alors qu’il remplaçait Moussa Konaté.
  • Le Nigeria, qui a échoué à se qualifier pour la CAN 2017 au Gabon, est reparti de Zambie avec les trois points du match (2-1). Le sélectionneur Gernot Rohr a pu compter sur les buteurs Alex Iwobi et Kelechi Iheanacho, tous les deux évoluant dans le Championnat anglais. Les Nigérians réalisent une excellente opération avec cette victoire à l’extérieur alors qu’ils sont dans le groupe le plus relevé de la compétition avec l’Algérie et le Cameroun.
     
  • Et l’Algérie n’a pas pris le meilleur des départs en concédant un point (1-1) à domicile face au Cameroun dans un groupe B considéré comme le plus relevé de ces éliminatoires. Pourtant, les Fennecs ont idéalement lancé leur match en ouvrant le score dès la 7e minute par Hilal Soudani. Benjamin Moukandjo égalise à la 24e minute pour le Cameroun et l'Algérie ne pourra plus inscrire le moindre but !
  • Si le Nigeria réussit son entrée, on ne peut pas en dire autant du Ghana qui n’a pas profité de sa rencontre à domicile face à l’Ouganda (0-0). A part André Ayew, absent pour cause de blessure - mais présent dans les tribunes -, le groupe était pourtant au complet. Qualifié pour les trois dernières éditions de la Coupe du Monde (2006, 2010 et 2014), les Black Stars, finalistes de la CAN 2015, devront éviter un nouveau faux pas face à l’Egypte, qui s’est imposée au Congo. La deuxième journée s'annonce déjà importante pour eux.
     
  • Qui allait sortir le grand jeu pour ne pas laisser la République démocratique du Congo prendre de l’avance dans le groupe A ? Le Syli national de Guinée ou la Tunisie qui jouait à domicile dans la ville de Monastir ? Les Aigles de Carthage n'ont pas laissé passé leur chance et sont en tête du groupe A avec le RDC. Aymen Abdenour et Anis Ben Hatira ont trouvé le chemin des filets.
     
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top