Liens commerciaux

0


Politicienne mais encore mère hier, jeudi 6 octobre 2016, la Secrétaire générale adjointe du PPRD a été secourir l’établissement scolaire ‘’La Craie Blanche’’, une des écoles de la commune de N’djili. Aux alentours de 12 heures, à la tête d’une forte délégation, elle a remis un lot important de 400 bancs pupitres aux responsables de ce haut lieu de formation. A l’écoute du parti, par ce geste de bonté, Micheline Kulumba répondait là, à une demande des mamans de la cellule de base du PPRD nommée ‘’valeur ajoutée ‘’ dont elle est l’initiatrice. Lassées de voir les enfants de ce coin de Kinshasa étudier dans des conditions pas très modernes, ces femmes avaient lancé un cri de cœur pour une aide. Ce geste serait, à en croire des sources, motivé par la ferme volonté de Micheline Kulumba de soutenir la vision de l’amélioration des conditions de l’enseignement en RDC prônée par le président Kabila et prêché, avec ferveur, sous la conduite d’Henri Mova Sakanyi et ses adjoints, au sein du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie. La population de cette contrée a grandement affiché sa joie, en ovationnant la SGA du PPRD. Désormais au front, elle promet d’intensifier ces types d’actions à travers toute la capitale.

Située au numéro 25 de l’avenue Ndolo, au quartier 2 de la commune de N’djili, l’école ‘’La Craie Blanche ‘’ a été l’épicentre d’un événement qui a tenu hier tout le quartier en haleine. Une des voix sûres du parti cher au Chef de l’Etat, Micheline Kulumba, a mené une grande action de terrain en faveur de la population de cette contrée, en général, des élèves et tout le corps professoral de ladite école, particulièrement. Pas très facile à atteindre car un peu au-delà de la chaussée, ces difficultés n’ont aucunement anéanti sa détermination à agir en faveur de ‘’La Craie Blanche. Les élèves, leurs parents ainsi que les autorités de cette école, à la perche des professionnels des médias, ont confié leur grand bonheur.

Gratification

Initiatrices de la demande auprès des bonnes volontés, les femmes de la cellule de base du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie n’ont pas été oubliées par leur secrétaire générale adjointe. Celle qu’elles appellent ‘’ maman charité ‘’ leur a apporté des tenus de sport devant leur permettre de mieux exécuter une des leurs passions sportives. Il s’agit du Nzango. Jusqu’il y a peu encore un simple jeu de rue pour les fillettes pendant les périodes des vacances, la chose se trouve à présent pratiquer comme une véritable discipline proprement africaine qui joint l’utile et l’agréable. Car, d’une part, ça aide les mamans à garder la forme et agréable puisque sa pratique les distraie des tâches routinières du ménage ou encore du travail.

Un témoignage poignant

Un intellectuel interviewé a donné sa réaction suite à l’action de Micheline Kulumba. ‘’Il faut, de plus en plus, que les politiques congolais puissent s’investir moins dans des discours purement intellectuels mais plus, dans des actes à impact réel sur la population. Toujours dans cet ordre d’idée, je pense sans craindre d’être dans le faux, qu’il faille que ce ne soit point l’estomac mais bien les têtes des congolais qui soient visées. L’acte posé aujourd’hui est louable car investissant, justement, dans ce dernier. D’habitude, le peu des politiques qui agissent œuvrent, purement, pour le ventre. Les enfants qui étudieront ici bénéficiant de meilleures conditions peuvent mieux assimiler la matière et être plus utile au pays‘’. Voilà, in extenso, sa poignante intervention.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top