0
Liens commerciaux



Les résolutions du dialogue politique sous les auspices d’Edem Kodjo, le Facilitateur envoyé par l’Union Africaine, ne cessent de susciter des réactions. Chaque groupe politique y va à sa manière. Plein d’encouragement que des contestations sont, de ce fait, enregistrés tant du coté de la Mouvance que de l’Opposition. Des appels répétés des partenaires de la RD Congo notamment, l’ONU, par son patron, le Sud-Coréen Ban Ki-Moon, les Etats-Unis d’Amérique ainsi que l’Union Européenne ont, dans ce cadre, été entendus. Ici, le député Basile Olongo, élu de la Circonscription de la Funa, a, dans un entretien à bâtons rompus, exalté, pour sa part, le bienfondé de présent Accord Politique conclu à la Cité de l’UA. Ce, tout en soulignant, essentiellement, les brèches que cette résolution a ouvertes pour permettre aux uns et autres d’y adhérer. D’après cet élu de Kinshasa, cette approche est susceptible d’apaiser dialogueurs et non-dialogueurs etc. puis, au bout de son application, mener à la tenue des élections apaisées, libres et transparentes. Dans sa réflexion, tout laisse croire qu’il faut reconnaître le travail abattu par le Facilitateur togolais, Edem Kodjo ainsi que les participants à ces pourparlers parce qu’ils ont abouti à mettre en place cet accord politique. Ils ont, pour ce faire, transcendé leurs divergences majeures. C’est cela même, selon cet élu du peuple, le vrai dialogue. Et à nos amis qui traînent les pas à l’extérieur, invite-t-il, nous leur demandons de venir nous rejoindre. «Ils viendront pour veiller à la mise en œuvre de l’Accord Politique puisqu’il a prévu la formation d’un Gouvernement d’Union Nationale. Donc, contrairement à ce que les autres imaginent, l’Accord politique a comme substrat la Constitution. Encore que dans son dixième chapitre, il recommande au Gouvernement de poursuivre l’adoption des mesures de confiance», a souligné, Basile Olongo. Il a, par ailleurs, exhorté l’autres camp à venir adhérer, massivement, à l’Accord Politique pour plus de consensus devant mener à des élections libres, transparentes et apaisées. Mieux connu sous l’appellation de Ndeko Basile, le député Basile Olongo a estimé qu’il n’est jamais trop tard pour que le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement vienne mettre la main à la pâte.

Paix

Pour l’honorable Basile, le peuple congolais n’a pas besoin de manifestations répétées. Les funestes événements du 19 au 20 septembre devront nous renseigner.

En bon père de famille, il a rassuré les populations congolaises à ne pas mettre foi aux paroles et actes d’intimidation tels que prononcés par certains acteurs politiques congolais. Il a invité le peuple à transcender l’état délirant de psychose engendrée par des funestes événements passés. «On terminera cette année en toute bonté. Que nos populations n’aient pas peur. La RD Congo, c’est leur pays et en quoi nous serviront les violences récurrentes ? Jusqu’à quand le sang des congolais continuera-t-il de couler ? », S’est-il interrogé.

Message de Ban Ki-moon

Il a, tout de même, salué le message du Secrétaire Général des Nations Unies qui a pris acte des résolutions du dialogue et qui a demandé aux formations politiques de s’employer à résoudre leurs différends de manière pacifique, et au Gouvernement de continuer de prendre des mesures de confiance. L’Honorable Basile Olongo a profité de l’occasion pour saluer le Facilitateur qui s’est remué, en dépit de toutes les difficultés endurées, à mener le train du dialogue jusqu’à sa destination.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top