Liens commerciaux

0
Le député national Fabien Mutomb pilote désormais, le groupe parlementaire Udps et alliés à l’Assemblée nationale, succédant ainsi à Samy Badibanga, déchu par ses pairs, suite à sa participation aux travaux du dialogue à la cité de l’Union africaine.

Dans un entretien hier mercredi 12 octobre 2016 à bâton rompu, l’élu de la circonscription électorale de Lubumbashi a dévoilé sa vision. Pour lui, l’objectif principal est d’intégrer son Groupe parlementaire dans la vision de lutte que mènent l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) d’Etienne Tshisekedi ainsi que le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement.

Il est question, en outre, de permettre à cette structure de fonctionner véritablement comme un regroupement de l’Opposition. Un autre combat est celui de récréer la passerelle entre les élus de l’Udps et le parti, et éviter l’instrumentalisation de ce Groupe parlementaire par le pouvoir. Appuyé par la majorité des députés de ce groupe, Fabien Mutomb entend accomplir avec succès sa mission, en se rangeant toujours du côté des intérêts de la population.

Il rappelle que l’Udps et alliés n’a délégué personne pour siéger au dialogue débuté le 1er septembre à la cité de l’Union africaine. Il respecte la ligne du parti qui a décidé de ne prendre part qu’au dialogue qui respectera la Résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU, ainsi que les préalables du Rassemblement, parmi lesquels la libération des prisonniers politiques dont la liste ne fait que s’allonger, car, en plus de Diomi Ndongala, Jean-Claude Muyambo et autres, il faudra désormais ajouter Bruno Tshibala, le SGA de l’Udps, jeté à Makala depuis mercredi 12 octobre 2016.

Fabien Mutomb constate que son prédécesseur et ses acolytes sont devenus des « alliés opérationnels de Joseph Kabila » et ne jurent que par la primature, en échange de la violation de la Constitution pour un glissement. Pour lui, cette attitude démontre qu’ils se sont écartés de la ligne du parti et du Groupe parlementaire. C’est ainsi que « nous avons décidé de les mettre hors d’état de nuire ».

Il faut rappeler que Fabien Mutomb, d’origine katangaise, est licencié en Sciences sociales à l’Unilu, et prépare une maîtrise en Leadership à l’Université de Mulungwishi, dans le Katanga. Avant d’être élu député, l’homme était directeur à la SNCC et président fédéral de l’Udps/Lubumbashi, connu pour ses positions radicales.

Par LM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top