Liens commerciaux

0
Vendredi, le site direct.cd a publié une série de documents que le Rassemblement aurait transmis à la médiation des évêques catholiques. Il s’agirait, comme l’annonçait Politico.cd jeudi soir, d’une série de proposition des opposants congolais qui accepteraient finalement de voir le président Joseph Kabila rester au pouvoir sous certaines conditions.

Opposé farouchement au président Kabila qu’il soupçonne de vouloir briguer un troisième mandat à la tête de la République démocratique du Congo, en violation de la constitution, le Rassemblement a donné un ultimatum au Président pour son départ du pouvoir le 19 décembre 2016, refusant de participer au Dialogue convoqué par le Chef de l’Etat congolais et qui s’est soldé par un accord politique avec seulement une petite partie des opposants.

Le président Joseph Kabila a en effet demandé dans la foulée aux évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) de pouvoir faire la médiation auprès du Rassemblement pour trouver une solution consensuelle à cette crise politique qui a fait plusieurs morts durant les manifestations en septembre dernier à Kinshasa.

Dans ce document, les opposants congolais laissent entendre pour la première fois qu’ils seraient disposé à laisser le président Kabila diriger le pays pendant une période de transition « de très courte durée » et sous certaines conditions (à lire ici)

Samedi soir, un cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social dément la responsabilité d’Etienne Tshikedi sur ces documents, finalement authentiques.

« Nous avons été surpris d’apprendre que le Rassemblement a déposé un document à la CENCO, nous n’avons pas été consulté pour ça« , réagi un cadre de l’UDPS qui a requis l’anonymat.

En effet, le document est signé par les opposants Christopher Lutundula et Bussa Butsumbi, certes des cadres du Rassemblement. Mais il sied de noter qu’Etienne Tshisekedi, le président du Conseil des sages du Rassemblement, organe suprême de direction de cette plateforme, a toujours signé les documents émanant de ce mouvement politique.

Félix Tshisekedi, fils du leader de l’UDPS et cadre de ce parti de l’opposition a enfoncé le clou dans la soirée en affirmant que son parti n’a fait « aucune offre de partage de pouvoir à Kabila. »

Suivre
Félix A. Tshisekedi @fatshi13
Je tiens à préciser que le Rassemblement n'a fait aucune offre de partage du pouvoir avec la Kabilie. Ns restons disponibles pour la Cenco.
17:22 - 26 Nov 2016
127 127 Retweets 179 179 j'aime
De son côté, le député Jean-Pierre Lisanga Bonganga, le coordonnateur du Front Populaire contre la révision constitutionnelle et proche allié d’Etienne Tshisekedi ne dément ni ne confirme ce document, accentuant un peu plus le flou qui entour ce dossier.

Joint au téléphone par Politico.cd, le Député Lisanga affirme qu’il y a bel et bien un document déposé auprès de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), mais qu’il « peut ne pas s’agir » du document diffusé par Direct.cd.

Ecoutez Jean-Pierre Lisanga BongangaMembre du Groupe de 7, une coalition de sept partis dissidents de la Majorité au puvoir et qui soutient la candidature de Moïse Katumbi à la présidence, le député Christopher Lutundula, qui est l’auteur du document, est resté injoignable aux appels de Politico.cd. Il s’est néanmoins exprimé via son compte Twitter en affirmant qu’il a signé le document « sur demande d’Etienne Tshisekedi lui-même ».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top