Liens commerciaux

0


Où serait passée la Dynamique de l’opposition pour l’unité d’actions ? Où sont passés ses ténors ? Les questions restent posées dans les milieux politiques de la RDC. Chacun explique ce silence à sa manière. Les avis sont donc partagés. Pour les uns, il s’agit d’une stratégie politique. Tandis que pour d’autres, c’est le pouvoir qui multiplie des stratagèmes pour réduire au silence cette plateforme politique de l’opposition congolaise en cherchant à traquer, un à un, ses leaders, et les enfermer.

C’est lorsque les débats politiques deviennent houleux que l’on reconnait la détermination et la force des plateformes et les partis politiques. Surtout, quand il s’agit de leur prise de position. Certes, pendant que plusieurs plateformes multiplient des déclarations en ce moment crucial que traverse la République Démocratique du Congo, la Dynamique de l’opposition, pourtant plateforme réputée pour son radicalisme, prêche par le silence. Cela fait plusieurs mois depuis que cette famille politique est réduite au silence. S’agit-il d’une stratégie politique ? Ou encore d’une disparition sérieuse ? Par ailleurs, faut-il le reconnaître, ce silence laisse croire que cette famille politique fait désormais partie du passé. L’opinion s’interroge sur ce qui va se passer demain. Vu sous un autre angle, une certaine opinion soutient que ce silence est du au faite que la majorité des ténors de cette grande famille politique sont poursuivis par le Procureur Général de la République pour incitation à la violence et perturbation de l’ordre public lors des manifestations du 19 et 20 septembre dernier dans la ville-province de Kinshasa. C’est le cas de Joseph Olenghankoy, Jean-Martin Mukonkole, Martin Fayulu dont les noms figurent dans la réquisition du PGR. Chacun vit donc en clandestinité. Plus moyen de faire des déclarations, moins encore de prendre des positions sur les enjeux de l’heure au risque d’être traqué par la justice. Par ailleurs, du côté de la Dynamique, l’on soutient que la situation du regroupement va se décanter très rapidement.

La vraie raison, nous affirme un autre, c’est l’unicité d’action. A la fois membre de la Dynamique et du Rassemblement, ces leaders n’entendent disperser les énergies. L’ennemi étant commun, la dictature en gestation, disent-ils, il s’avère nécessaire de rassembler les forces autour de la méga plateforme ‘‘Rassemblement’’, pour des actions d’envergure qui portent déjà ses marques. Car, se justifie-t-il, tout le monde n’est pas poursuivi par le PGR.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top