0
Liens commerciaux



Le vice-président de la CENI, Norbert Basengezi, a brossé, hier jeudi 17 novembre, l’état d’avancement du processus électoral lors du cadre de concertation avec les partis politiques et la société civile, tenu à l’Hôtel Ihusi, à Goma. En effet, 44 tonnes des kits électoraux sont arrivées dans la ville de Goma pour toute la province du Nord-Kivu pour le début de l’opération de l’enrôlement des électeurs mi- décembre. Les agents électoraux sont actuellement en formation.

" Nous avons promis les kits électoraux pour l’enrôlement en novembre à Goma et nous voici avec les kits. Faites-nous confiance. L’opération est en marche, ce n’est plus un rêve. Il faut effacer la théorie, car nous entrons dans la pratique des opérations électorales. Ne vous laissez pas distraire ", s’est exprimé Norbert Basengezi.
Son auditoire était composé de membres des partis politiques de la majorité et de l’opposition, d’organisations de la société civile, des autorités politico- administratives, d’hommes et femmes des médias.
Basengezi a ensuite peint les grandes lignes du calendrier, qui prévoit la fin des opérations d’identification des électeurs en juillet 2017, le vote de la loi sur la répartition des sièges par l’Assemblée nationale en octobre 2017 et le scrutin au plus tard le 29 avril 2018.
Selon le vice-président Bashengezi, la CENI jouit du soutien de la Communauté internationale pour ce processus, à travers la Monusco qui a donné 15 hélicoptères et 5 grands porteurs.
Le gouvernement congolais a également mis à disposition deux avions et contribué à hauteur de 30 millions de dollars à ce jour. Ce qui va continuer. " Prenons patience d’une année pour tenir de bonnes élections ", a-t-il dit à l’assistance.

SENSIBILISER LES POPULATIONS
Pour une large sensibilisation des populations, la délégation de la Ceni est accompagnée par 12 députés nationaux du Maniema, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. Ces élus soulignent que " nous devons exprimer notre volonté dans les urnes et non pas dans la rue. L’unique possibilité d’accéder au pouvoir, ce sont les urnes. Les meilleures élections sont les gages de la paix et de la stabilité politique. Soyez sûrs que demain nous irons aux élections, chacun doit avoir sa carte d’électeur ", a-t-il souligné.
Marie Shemati Baene, ministre provinciale du Nord-Kivu, représentante personnelle du gouverneur, a promis une sensibilisation tous azimuts de la population du Nord-Kivu pour que la province compte un grand nombre d’électeurs et, par conséquent, un grand nombre d’élus. Selon Bashengezi, la province attend près de 4 millions d’enrôlés.

Des emplois
Le vice-président demande aux couches sociales d’être engagées, car ce processus va créer beaucoup d’emplois directs et indirects dans la région. Notamment des opérateurs de saisie, formateurs, sensibilisateurs et agents des bureaux de vote.
L’autre enjeu est la concurrence pour enrôler le plus de personnes pour avoir le plus d’élus dans les futures assemblées provinciales et nationale.
Pour rappel, les membres de la CENI, conduits par son vice-président, ont fait cette tournée dans les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Maniema.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top