Liens commerciaux

0


Après plusieurs spéculations, l’Union pour la Nation Congolaise, UNC en sigle, parti cher à Vital Kamerhe, vient de prendre une décision IMPORTANTE en ce qui concerne sa participation au prochain gouvernement que va diriger Samy Badibanga Ntita. Après des échanges en interne entre l’UNC et ses alliés, la décision a été prise, c'est-à-dire, que l’UNC sera bel et bien présent au prochain gouvernement d’union nationale.

La nouvelle a été annoncée par le Président National de l’UNC lui-même, en la personne de Vital Kamerhe. C’était hier, jeudi 24 novembre 2016. Il faut dire que malgré sa décision quant à la participation de l’UNC au prochain gouvernement, ce parti de l’opposition pose certaines conditions, et non les moindres. Conscient de l’attente de la population au changement positif du pays, l’Union pour la Nation Congolaise exige des garanties de la part du Premier Ministre, Samy Badibanga notamment, sur les questions sécuritaires, sociales et surtout politiques de la République Démocratique du Congo. Il n’est un secret pour personne que les questions sécuritaires préoccupent au plus haut point l’UNC et surtout son Président National, Vital Kamerhe. C’est dans cette optique que, concernant les questions sécuritaires, le parti cher à Vital Kamerhe propose, entre autres, la mutation des responsables politico-administratifs et militaires dans les zones à conflit, plus particulièrement dans la province du Nord-Kivu notamment, Beni et Butembo. En ce qui concerne les questions liées au social de l’ensemble de la population congolaise, Vital Kamerhe et l’UNC souhaitent que cette question figure au premier plan dans le programme de l’actuel gouvernement. En d’autres termes, ce parti politique et ses alliés tiennent à l’amélioration de la situation sociale des congolais et donc, soutient Kamerhe, cette question doit être parmi les priorités du gouvernement. Comme on peut s’en rendre compte, l’UNC et Alliés n’entendent pas rester les mains croisées quant aux questions majeures qui touchent le pays. Cela veut dire également que ce parti de l’opposition va travailler avec beaucoup de dévouement au prochain gouvernement.

Répartition des postes

Réagissant sur la question de répartition des postes ministériels, l’Union pour la Nation Congolaise entend bénéficier du gros lot dans le prochain gouvernement. Voilà pourquoi, elle exige que le gouvernement Badibanga tienne compte de plusieurs facteurs IMPORTANTS, à savoir : les poids politiques et aussi des forces présentes au Parlement.

Du respect de l’accord….

Après avoir pris le courage d’accepter de prendre part au dialogue facilité par le togolais Edem Kodjo, et après avoir supporté toute sorte d’insulte, l’UNC n’entend pas faire des cadeaux quant à la matérialisation de l’accord issue de ce dialogue tenu à la cité de l’union africaine à Kinshasa. En gros, le parti de Vital Kamerhe attend du premier ministre d’être sévère sur le respect strict de l’accord signé à la cité de l’union africaine. Samy Badibanga peut donc compter sur l’UNC pour mettre en place le prochain gouvernement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top