0
Liens commerciaux

Alors que Joseph Kabila a promis la mise en oeuvre de l’accord politique ce lundi, Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS, a révélé ce dimanche 13 novembre 2016 à ACTUALITE.CD que le Président de la République a proposé au Rassemblement la primature.

Où se situent les divergences dans les négociations que la CENCO a entreprises avec vous ?

La CENCO est en train de prêter ses bons offices. Dans ce cas, elle est obligée de recevoir les deux sons de cloche. C’est-à-dire recevoir les cahiers de charges de part et d’autre. S’il faut que je vous donne des divergences, je ne vous donnerai pas des divergences par rapport à la CENCO parce qu’elle n’a pas de point de vue dans la crise. La CENCO est censée être neutre, mais c’est le point de vue du pouvoir. Je crois que là on va mieux s’entendre pour ne pas créer la confusion dans le chef de la population.

Justement, dites-nous!

Pour le régime de Kabila, il faut que le Rassemblement signe l’accord de la cité de l’UA, moyennant quelques amendements, mais tout en se fixant une ligne rouge, notamment le maintien de Kabila au pouvoir après le 19 décembre. Et en contrepartie, accorder la primature au Rassemblement. Mais pour nous il est clairement établi que nous n’allons pas cohabiter avec Monsieur Kabila et qu’il est aujourd’hui clair qu’il doit quitter le pouvoir le 19 décembre comme c’est bien mentionné dans notre Constitution. Et nous sommes disposés à discuter avec le pouvoir en place afin de trouver un compromis par rapport à la gestion du pays après le 19 décembre. Je crois que vous comprenez bien sans que je l’explique qu’il s’agit de trouver un compromis politique avec la Majorité et que dans une négociation, nous n’allons pas tout perdre. Mais la seule condition que le Rassemblement pose c’est le départ de Monsieur Kabila le 19 décembre. Si la Majorité peut espérer une cohabitation avec le Rassemblement c’est à la seule condition que Kabila se retire.

Donc c’est ça la divergence?
Oui, oui c’est ça!

Mais vous avez lu un article hier du Potentiel qui est le journal dont le fondateur est perçu comme très proche du Rassemblement ?

Vous savez, il y a eu absence de communication, tellement que le dossier était frappé du sceau de discrétion. On ne pouvait pas beaucoup communiquer sur ce dossier et les gens ont spéculé dans tous les sens. Quand il y a échange des textes politiques, ils doivent toujours être compris avec une approche politique. S’il n’y a pas cette approche, les gens risquent de confondre des choses. Il est clairement dit que nous n’allons pas cohabiter avec le pouvoir de Kinshasa si Kabila est au pouvoir, c’est clair ! Si les gens pensent que le Rassemblement a accepté une cohabitation avec Kabila, ils n’ont pas de réalité ou carrément ils n’ont pas la compréhension de notre démarche.

Donc cohabitation avec la Majorité oui mais sans Kabila au pouvoir ?

Je dis ceci, nous allons dialoguer. Au dialogue nous n’avons pas les 100%. Mais si la Majorité au pouvoir peut vraiment faciliter les choses afin qu’on avance, j’estime qu’elle a intérêt à faire en sorte que Kabila se retire du pouvoir le 19 décembre. Et si avant cette date on a des garanties que Kabila va quitter le pouvoir, il y a lieu qu’on puisse maintenant discuter de comment on va gérer les pays à partir du 20 décembre. Et je crois que là, nous n’allons pas tout prendre à la Majorité, c’est ça notre façon de comprendre les choses.

Interview à réalisée par Stany Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top