Liens commerciaux

0
Depuis le mercredi 2 novembredernier, les services de santé de la province du Kongo Central ont détecté un nombre important de cas de cholera dans le secteur de Gombe-Matadi et plus précisément dans l’aire de santé de Yanda, située dans le territoire de Mbanza-Ngungu, à environ 215 Km à Est de la ville portuaire de Matadi, capitale de la province du Kongo Central.

Cette maladie infectieuse , caractérisée par des diarrhées aigues d’aspect blanchâtre semblable à l’eau de riz et par des vomissements, a été en effet confirmée, selon Thérèse Louise Mambu Niangi, ministre provincial en charge de la santé, qui a annoncé la première cette nouvelle, grâce à l’analyse des échantillons de selles prélevés chez les personnes malades au niveau de l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB /Kinshasa) et au niveau du Laboratoire provincial de référence du Kongo Central.

A noter que jusqu’au samedi 12 novembre dernier, on a dénombré 149 cas avec 15 décès. Et toutes les personnes malades proviennent de Nkamba, la cité sainte des fidèles de l’église kimbanguiste, et ses environs.

Pour la ministre provinciale en charge de la santé, au vu du caractère transmissible de cette maladie aux effets pervers et son évolution actuelle dans cette contrée de la province du Kongo Central, la situation présente pour l’heure un risque important vis-à-vis de la santé des populations du territoire de Mbanza-Ngungu, en général, et du secteur de Gombe-Matadi, en particulier.

A cet effet, d’importantes mesures ont été prises pour éviter la contamination. Parmi ces dispositions  on peut citer l’organisation d’un site de prise en charge à Yanda, ainsi qu’un  traitement de l’eau de boisson à la cité de Nkamba et ses environs.

Par ailleurs, dans sa déclaration lue sur les stations de radios et les chaines de télévisions locales, elle n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux habitants du territoire de Mbanza-Ngungu, dans le secteur de Gombe-Matadi, qui doivent désormais orienter toute personne faisant de la diarrhée avec vomissement vers le centre de santé de Yanda, pour un traitement efficace et gratuit.

Il faut   surtout observer les mesures d’hygiène notamment de l’eau de boisson et des aliments,  utiliser des toilettes et enfin se laver les mains fréquemment, avec du savon ou de la cendre.

Par Dieudonné Muaka Dimbi
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top