Liens commerciaux

0


images-3nehemi
Le nouveau premier ministre Samy Badibanga est surveillé comme de l’huile sur le feu. Kabila lui a flanqué deux de ses fidèles lieutenants: maître Nkulu Kilombo- son ancien Directeur de cabinet adjoint et ex ministre d’État-, et Néhémie Mwilanya, son actuel Directeur de cabinet. Ses deux proches du président de la République suivent Samy Badibanga comme leur ombre. «Ils font office de garde du corps de luxe», ironise un cadre de la Majorité qui a livré l’info à 7/7 CD. Pourquoi une telle attention envers le premier ministre? questionne la rédaction de 7/7 CD?
«Le président Kabila suit de très près les tractations entreprises par le premier ministre Samy Badibanga pour former son gouvernement», répond notre source. Le président n’a-t-il pas confiance à son premier ministre? nouvelle interrogation de 7/7? «Si mais en politique, c’est pas comme à l’église où la confiance appelée foi est la règle», dit ce haut cadre de la Majorité.
Le nouveau Premier ministre n’a pas les coudées franches? titillé de nouveau par 7/7.CD. «Les deux personnalités sont là pour servir de courroie de transmission entre le président et son premier ministre dans cette phase difficile de la formation du gouvernement» répond-t- il. «Elles veillent aux intérêts de Kabila et de la Majorité présidentielle», a-t-il poursuivi. Et pour cela Samy Badibanga doit les traîner partout comme un boulet? une autre lui a adressée par 7/7. «Normal car, la Majorité parlementaire est détenue par le président Kabila» nous a-t-il rétorqué. Il dit cependant que le premier ministre avait accès direct au président. À tout moment, il peut lui faire part de ses objections. Mais pour l’instant après la fin de la phase des consultations, tous les ministrables sont pesés et sous-pesés par le trio Badibanga-Nkulu-Mwilanya. Leurs profils sont passés au peigne fin. Mais le dernier mot redeviendra au président de la République. En cas de désaccord avec les deux proches de Kabila, Samy Badibanga pourra s’en remettre directement au chef de l’État. Mais pour l’instant tout se passe bien, nous confie une source proche du Directeur de cabinet du président de la République. «Le travail se déroule dans une parfaite harmonie», nous a murmuré un proche de Néhémie. Mais le travail est énorme nous a-t- il précisé.

Il y a une multitude de candidatures pour seulement une cinquantaine de postes ministériels en effet. Le dosage politique et provincial est difficile à réaliser. Le gouvernement est attendu avant la fin de la semaine, d’après la même source.
Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top