0
Liens commerciaux

L’opposant congolais Moïse Katumbi se trouve aux Etats-Unis alors que la date du 19 décembre approche en RDC. L’ex-gouverneur du Katanga affirme qu’il va rentrer bientôt au pays mais ne donne aucune date. Il affirme qu’il ne voulait pas gêner la Cenco avec son retour. Entretien

Que va faire Joseph Kabila d’ici le 19 décembre selon vous ?

Moïse Katumbi : « Le président Kabila a tout fait pour ne pas organiser la présidentielle. Il reste trois semaines et il peut encore sortir par la grande porte en laissant la démocratie avancer dans notre pays, en laissant la première alternance au peuple congolais et entendre cette voix du peuple qui veut le respect de la constitution ».

Seriez-vous d’accord pour que Joseph Kabila reste au pouvoir après le terme de son mandat s’il accepte de partir et organise rapidement les élections ?

Moïse Katumbi : « Ce n’est pas à moi de décider. La constitution est très claire sur cela. Pour sauver le pays, la Cenco consulte en ce moment le Rassemblement, les forces vives et la majorité présidentielle pour trouver un compromis. S’il n’y a pas de consensus, nous allons faire respecter la constitution. Le 19 decembre, Joseph Kabila ne sera plus président de la république. »

Que penzez-vous de la nomination de Samy Badibanga au poste de Premier ministre ?

Moïse Katumbi : « Kabila pouvait bien laisser l’ancien Premier ministre puisqu’il reste trois semaines jusqu’à la fin de son mandat Il est le chef de l’Etat jusqu’au 19 décembre et peut nommer qui il veut mais à la date du 19 décembre, s’il n’y a pas eu de solution négociée, il n’y aura plus de choix de Kabila. Sachez aussi que Samy Badibanga c’est aussi un ami à moi, avec la crise économique et sociale actuelle, ca va être très difficile pour lui. Le plus important c’est de respecter la constitution et de réaliser la première alternance pacifique au sommet de l’Etat. »

Que dites-vous aux Américains sur ce qui va se passer en RDC d’ici la fin de l’année 2016 ?

Moïse Katumbi : « Je privilégie le dialogue avec la Cenco mais, s’il n’y a pas d’accord, le peuple va récupérer le pouvoir et faire appliquer notre constitution. Le peuple congolais va libérer le pays car nous ne pouvons accepter qu’un groupe s’éternise au pouvoir et continue à maltraiter le peuple congolais. »

Quitte à ce que le sang des Congolais soit versé ?

Moïse Katumbi : « Je suis un homme pacifique, on veut éviter le sang qui a trop coulé depuis deux ans en RDC. Qui est l’auteur du sang qui coule ? Aux Congolais de me répondre. Nous n’allons pas nous laisser faire parce qu’on a tué. C’est pour cela que nous demandons plus de sanctions et que l’UE et les Etats-Unis puissent accélérer leurs mesures.

Quand allez-vous rentrer en RDC alors que vous aviez annoncé votre retour en juillet, en même temps que celui d’Etienne Tshisekedi ?

Moïse Katumbi : « Si je suis restais en dehors du pays c’est pour trouver un appui à l’étranger, faire la diplomatie du Rassemblement à l’étranger. Mon retour est pour bientôt, je ne voulais pas rentrer pour gêner les discussions avec la Cenco. Je suis pour une solution pacifique. Sinon, ca sera le chaos. Je suis un homme de parole et je serai parmi la population congolaise pour récupérer le pouvoir. »

Interview de VOA du 29 novembre par Nicolas Pinault lors du passage de Moïse Katumbi à Washington.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top