Liens commerciaux

0




Le gouvernement Congolais a exhorté ce vendredi 04 novembre 2016 les Nations Unies à éviter d’entretenir des confusions quant au droit de manifester. C’est suite à la controverse qui oppose le Bureau Conjoint des Nations Unies au Droit de l’Homme (BCNUDH) au Gouvernement provincial de Kinshasa sur le meeting du Rassemblement prévu ce 05 novembre. Dans un communiqué paru ce 04 novembre, le Gouvernement de la RDC invite tous ses partenaires dont le BCNUDH à œuvrer pour la stabilisation du pays.

“Le Gouvernement souhaite que ses partenaires institutionnels comme le Bureau Conjoint des Nations Unies au Droit de l’Homme s’efforcent de contribuer à la stabilisation du pays par le renforcement de l’autorité de l’État en s’abstenant d’entretenir toute forme de confusion”, dit le communiqué signé par Lambert Mende, porte-parole du Gouvernement.
Ce communiqué a été publié en guise de réponse aux déclarations faites hier par un groupe d’experts de droits de l’homme des Nations Unies qui a appelé le Gouvernement congolais à lever l’interdiction « injustifiée », a t-il dit, de l’interdiction de manifestation politique dans la ville de Kinshasa. Ce qui a poussé l’autorité urbaine à réitérer cette interdiction alors que le Rassemblement maintient son meeting pour le 5 novembre 2016 dans la ville de Kinshasa tel qu’il a été annoncé il y a une semaine.


actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top