0
Liens commerciaux



Conseiller politique du Chef de l’Etat, il a pris part, activement, en amont comme en aval, à la réussite de la grand-messe de la Majorité Présidentielle du samedi 12 novembre 2016. Il s’agissait, en toute clarté, d’une rencontre de vulgarisation des dispositions de l’Accord du dialogue auprès des jeunes leaders membres de la famille politique du président Kabila. C’est Aubin Minaku, le Secrétaire Général de la MP qui a été le grand orateur de ce rendez-vous, au salon rouge du ministère des affaires étrangères. En marge de cette activité, Patrick Nkanga Bekonda a, à la perche des fins limiers du journal La Prospérité, plébiscité toute l’importance de cette séance eu égard aux enjeux de l’heure. Par ailleurs, il en a profité pour exhorter tous les jeunes congolais à s’approprier l’accord et à ne pas se laisser instrumentaliser par ceux qui prêchent une mauvaise interprétation de ce texte.

‘‘Aujourd’hui plus qu’hier, la jeunesse de ce pays est importante, tant pour le présent que pour l’avenir de la République‘’, a lancé Patrick Nkanga pour cerner l’importance de la journée. Dans son tailleur chic, encore pétillant, il a répondu présent, en effet, le samedi dernier, à la restitution des résolutions du dialogue aux jeunes congolais, en général, ceux de la Majorité Présidentielle, en particulier. C’est là, la deuxième rencontre du genre car, avant les jeunes, les femmes de la majorité avaient, elles aussi, bénéficié d’une forte vulgarisation des directives et du bienfondé du document pondu par les dialogueurs de la cité de l’Union Africaine.

Plaidoirie

Il est de notoriété publique, désormais, que l’impasse politique en République démocratique du Congo résulte de la perspective de la non organisation des élections dans les délais constitutionnels, reconnaissent les analystes politiques. La Majorité Présidentielle, qui reste ouvert aux consultations de la Conférence Episcopale nationale du Congo –CENCO-, demeure convaincue que l’application de l’Accord du dialogue mené par Kodjo est apte à résoudre la crise politique congolaise. Patrick Nkanga, un des jeunes leaders de la famille politique du président Kabila est totalement de cet avis. Il l’a clamé haut et fort. D’où, soutient-il, de tout cœur, la grande campagne de vulgarisation de l’Accord que la Majorité Présidentielle lance. ‘’Chaque jeune homme ou femme éclairé aujourd’hui sur les dispositions de ce compromis politique va, lui-même, devenir un prédicateur attitré de l’évangile de ce dernier ‘’, a-t-il, en substance, soutenu. ‘’Les élections n’ont pas été reportées sine die comme le soutiennent certains politiques ‘’, précise-t-il. Il martèle que tout politicien sérieux sait qu’il est désormais impossible de tenir des élections en 2016. Dans cette perspective, il note ce qu’il qualifie de mérite réel de l’Accord du dialogue. Il s’agit du fait que ce texte évite le chaos au pays, en projetant avec minutie l’avenir du pays au-delà de décembre 2016. Ainsi, Patrick Nkanga, au cours de l’échange qu’il a eu avec des journalistes, a appelé les jeunes congolais à s’inscrire dans la logique du dialogue, en s’imprégnant de sa véritable portée. Au chapitre des gains des jeunes dans l’Accord politique du dialogue, il a été révélé quelques aspects. Le premier, ce que grâce à ce texte, près de dix millions d’entre eux seront enrôlés. Un autre a trait à la représentativité des jeunes dans les sphères de décision sur le pays. Les résolutions des pourparlers dirigés par l’ancien premier ministre Togolais recommandent que, désormais, la chose soit de rigueur à tous les niveaux, même au gouvernement à venir.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top