Liens commerciaux

0

L’ancien député, Roger LUMBALA, a tenu un salon politique samedi 19 Novembre 2016 dans la salle Press Club dans le quartier européen à Bruxelles pour expliquer les péripéties de son incarcération en Russie.








Il a expliqué être victime de l’irresponsabilité du gouvernement congolais qui avait émis des passeports non-conformes aux règles internationaux.

« On m’a fait savoir que mon passeport n’était pas bon, à mon grand étonnement. Le ministre des congolais de l’étranger a admis dans une Communication officielle que les passeports émis par la RDC entre janvier et octobre 2016 n’étaient pas conformes aux normes. En réalité, c’est depuis plus de deux ans. Ils ont remarqué que beaucoup de nos compatriotes étaient arrêtés pour la même raison. Donc, nous sommes victimes de l’irresponsabilité des ceux qui gouvernent notre pays.”
Cet acteur politique congolais a expliqué l’acharnement dont il s’est dit être victime de la part du pouvoir de Kinshasa depuis Bujumbura où il a échappé à une tentative d’extradition. Il a confirmé la présence d’un général congolais à Moscou qui ,selon lui , a été envoyé pour la même raison.


« Je n’ai jamais eu de problème personnel avec Kabila. Mais pourquoi s’acharne-t-il sur Lumbala? J’étais à Bujumbura, il a envoyé un avion là bas pour qu’on m’emmène à Kinshasa. Dieu merci, Lumbala a toujours été vigilant et très souple. J’ai vite couru à l’ambassade de l’Afrique du sud. Je remercie la France qui a demandé que je sois envoyé chez eux. Le général Olenga était venu à Moscou pour chercher Roger Lumbala. Ce sont les mêmes amis qui ont demandé que je retourne en France, malgré que je ne suis pas français« , a-t-il expliqué
Roger Lumbala a martelé son appartenance au Rassemblement et son Indéfectible à Étienne Tshisekedi.




« Vous savez que je suis le gardien du temple du soutien à Étienne Tshisekedi. Personne de tous les politiciens congolais n’a soutenu Tshisekedi comme moi. Parce que je l’ai dans le sang, je l’ai dans l’idéologie. Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas avoir de contradiction. Il reste l’icône pour la lutte dans notre pays et Lumbala à toujours été présent derrière lui. Même au moment difficile où tout le monde le donnait pour mort, j’étais là« , a-t-il souligné
Jacques Kini


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top