0
Liens commerciaux

Aujourd’hui la communauté internationale accepte de sacrifier le peuple congolais dont plus de 8 millions ont été massacrés par les Rwandais. Le reste des Congolais vit en exil ne laissant plus qu’une petite population dans le pays car les Rwandais sont parvenus à disperser les Congolais, les terroriser en les violant et les tuant sous l’œil de la dite communauté internationale. Au moment où je vous parle, Kanambe alias Joseph Kabila a planifié d’exterminer les Luba du Katanga et notamment ceux du territoire de Kabalo auquel j’appartiens. Il a donné des consignes aux Pygmées pour brûler les villages et c’est ce qu’ils sont en train de faire. Ils tuent les habitants et incendient les villages. Plusieurs de nos chefs coutumiers ont fui. Pour entretenir cette extermination, Kanambe alias Joseph Kabila interdit aux Luba de se défendre contre les Pygmées mais par contre les Pygmées ont le droit de porter leurs armes. En ce moment même, ils continuent à tuer. Il n’y a plus de villages le long du fleuve Congo depuis le chef-lieu du territoire de Kabalo jusque vers Ankoro; tous ont été brûlés. Les Pygmées se ravitaillent même dans les champs des Luba qui ne peuvent rien faire.

Voilà l’homme, Kanambe alias Joseph Kabila, qui forme le gouvernement que vous félicitez. Finalement, nous sommes complètement désemparés, nous ne comprenons plus. Je ne pense pas que cette institution des Nations unies puisse cautionner cette occupation que vivent les Congolais. Les méthodes que Kanambe utilise à Béni sont les mêmes qu’il utilise dans nos territoires de Kabalo, de Nyunzu et de Manono.

Comment le siège des Nations unies peut cautionner ce régime en félicitant cette nomination faite par Kanambe alias Joseph Kabila le criminel, criminel reconnu par les Nations unies qui ont rapporté qu’il y a plus de dix fosses communes au Congo ? Kanambe alias Joseph Kabila ne présente pas qu’un bilan négatif comme s’il s’agissait uniquement de mauvaise gestion du pays, ce n’est pas cela. Kanambe alias Joseph Kabila, aidé par ses frères tutsis rwandais, a organisé un génocide contre les Congolais comme cela n’avait jamais été fait auparavant et cela sous l’œil indifférent de la communauté internationale. N’oubliez pas que Jaynet, prétendument sa sœur, et Zoé, son frère, avaient révélé à la face du monde qu’ils sont tutsi. Ils avaient dit que c’est le temps pour les tutsi de présider le Congo. Et cela ne s’appelle-t-il pas une occupation ? La communauté internationale peut-elle cautionner cela ?

Voilà plusieurs mois, cette même communauté internationale et les pays développés avaient demandé à Kanambe alias Joseph Kabila de se prononcer afin de dire qu’il ne se représenterait plus mais Kanambe alias Joseph Kabila a refusé, il ne l’a pas fait. Et c’est vous, communauté internationale, qui félicitez ce gouvernement alors que Kanambe, voulant changer la constitution et la violer, forme ce gouvernement dans cet unique but. Lorsque vous parlez d’aspirations du peuple, que cela signifie-t-il ? Vous parlez des aspirations du peuple en félicitant ce Badibanga qui vient d’être nommé par ruse alors que tout le peuple congolais est en train de gémir. L’intention de départ de Kanambe alias Joseph Kabila était de nommer Vital Kamerhe dont on parlait ou encore Ruberwa mais pour ne pas attirer l’attention, c’est Badibanga qui a été nommé dans un premier temps. Sous l’œil de cette institution qu’est l’ONU, nous espérions voir la situation des Congolais se décanter. C’est son siège qui encourage cette violation de constitution en envoyant les félicitations ? A présent, voyez dans quelle situation vous nous mettez ! Que ce Dieu-là qui a choisi ce Congo puisse accepter ma mort ainsi que celle de tous les Congolais pour en finir une bonne fois si telle est sa volonté !

J’aimerais rappeler aux autorités belges qu’elles avaient décidé de sortir 1,5 millions d’euros pour mener une enquête sur les tueries de Kanambe et son gouvernement parce que la population de Maluku avait alerté la Monusco (les Nations Unies) pour venir constater plus de 450 cadavres. C’est la Belgique qui s’était portée garant pour sortir 1,5 millions d’euros. Malheureusement, cette enquête s’est volatilisée. Faut-il rappeler que c’est ce même Kanambe alias Joseph Kabila qui est toujours là ?

Il y a quelques jours un représentant des autorités belges avait été interviewé par la presse car le petit fils de Lumumba, Jean-Jacques Lumumba, avait fourni des documents montrant combien Kanambe et ses frères tutsis ont dilapidé et pillé tout l’argent du Congo. Permettez-nous de vous rappeler que vous aviez alors parlé de scandale en disant que la Belgique avait la compétence pour mener l’enquête sur ce pillage de Kanambe car notamment c’est à la Belgique que tous ces documents avaient été fournis. C’est la presse belge dans son ensemble qui avait rendu l’information publique. Comment peut-on oublier ce récent scandale si rapidement, si facilement ? Citons les paroles d’un ancien député belge qui, ayant pitié du peuple congolais, avait dit que le peuple congolais n’est pas indépendant depuis 1960 mais comme pour se moquer des Congolais, le représentant des autorités belges lui avait alors répondu le contraire en pleine séance parlementaire. Pourquoi laissez-vous ainsi les Congolais être martyrisés et massacrés ? Permettez-nous de vous dire quelle fût la désagréable surprise de vous entendre féliciter ce gouvernement qui vient d’être formé pour violer la constitution. Allez-vous laisser un grand pays comme le Congo être sapé par de tels accords, ces accords entre tutsi qui violent la constitution ? Ne pouvez-vous pas avoir de la pitié pour ce peuple ? Pourquoi décider de faire disparaître le peuple congolais ?

Chers Congolais, ces institutions internationales qui devaient nous protéger ont décidé de nous exterminer. Nous voyons également de quelle manière, l’Union africaine, infiltrée par ces groupes de prédateurs, se ligue contre ce peuple martyr du Congo. Malgré tout cela, nous n’allons pas laisser Kanambe alias Joseph Kabila, ce criminel et voleur qui a pillé notre pays et dont les preuves sont entre les mains de ces institutions. A partir de maintenant et jusqu’à la date du 19 décembre, nous n’allons pas le laisser, lui ainsi que ses frères tutsi, présider à la tête de notre pays.

Que Dieu nous entende, nous allons chasser les Rwandais ! Autrement que ce Dieu qui m’a engendré, s’il accepte ce qu’ils font, prenne lui-même son arme pour tuer son fils et rayer les Congolais de la carte du monde.



Joseph Mukungubila Mutombo

Prophète de l’Eternel
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top