Liens commerciaux

0
Alexis Thambwe Mwamba, Co-modérateur du dialogue pour le compte de la Majorité Présidentielle, a déclaré officiellement que le délai de 21 jours évoqués dans l’Accord politique de la Cité de l’Union Africaine pour la mise en place d’un nouveau gouvernement court depuis le 24 octobre 2016, date du dépôt de ce deal politique entre les mains du Chef de l’Etat, et non le 18 octobre, date de sa signature. Selon ce chronogramme, le Gouvernement d’Union Nationale devrait finalement être connu ce dimanche 13 novembre.

Il l’a annoncé au cours d’une conférence de presse qu’il a co-animée hier mardi 8 novembre 2016 au Grand Hôtel Kinshasa avec Vital Kamerhe (Opposition) et Maguy Kiala (Société civile). Alexis Thambwe Mwamba a relevé avoir organisé cette conférence de presse en accord avec le bureau de la facilitation du dialogue, en vue de mettre fin aux rumeurs qui circulent depuis un certain temps sur un possible « glissement » de l’Accord politique du Camp Tshatshi, dû à  la non sortie du nouveau gouvernement.

            «Je voulais confirmer que le Président de la République entend respecter l’Accord du dialogue… C’est lui qui doit assurer sa mise en œuvre. Toutes les dispositions de cet Accord seront entièrement respectées par lui. C’est lui qui doit assurer la mise en œuvre de cet Accord. Mais nous, en tant que bureau avec les facilitateurs, nous ne lui avions remis cet Accord que le lundi 24 du mois dernier. Donc pour lui, le délai de 21 jours est à compter à partir de cette date. Le contraire serait votre interprétation…», a indiqué Thambwe Mwamba.

            Et le précité de poursuivre en ces termes : « Je ne suis pas là pour ouvrir un débat avec qui que ce soit. Je suis là pour communiquer que le délai de 21 jours commence à courir à partir du 24 octobre. D’ailleurs, un communiqué appuyant cela avait été publié à l’issue de la rencontre que nous avions eue avec le Président de la République et le Facilitateur. Donc, il faut commencer à compter à partir du 24 octobre pour la mise en place du nouveau gouvernement », a-t-il conclu.

            Dans le même ordre d’idées, Vital Kamerhe a souligné que la tenue du dialogue était dans l’objectif de chercher la solution à la crise  politique qui risquait d’entrainer la RDC dans le chaos. Il a certes reconnu qu’il est écrit dans l’Accord que les résolutions entrent en vigueur à partir de sa signature. « Mais, dans le cas d’espèce, a-t-il précisé, le bureau du dialogue avait remis l’Accord le 24 octobre au Président de la République. On ne pouvait pas demander au Président Joseph Kabila d’appliquer l’Accord dans l’immédiat, alors qu’il n’en avait pas encore pris  connaissance », a-t-il indiqué.

            Par ailleurs, il a fait remarquer que l’application de l’Accord avait déjà commencé d’autant plus que le Président Joseph Kabila avait demandé à la Cenco (Conférence Episcopale Nationale du Congo) d’offrir  ses bons offices aux acteurs de l’opposition qui n’avaient pas pris part au dialogue. « Nous sommes tous soucieux de beaucoup plus d’inclusivité dans cet Accord. Je pense que la bonne voie est celle choisie par le Président de la République, en tant que rassembleur, qui tend la main à tous ceux qui n’étaient pas à la Cité de l’Union Africaine, afin que ceux-ci profitent de l’article 24 du même Accord », a soutenu Vital Kamerhe.

            D’après lui, le plus important est de prendre acte de l’engagement du Président de la République, celui de non seulement appliquer l’Accord mais aussi de le respecter scrupuleusement.

            Il sied de noter que le retard enregistré dans la sortie du nouveau gouvernement occasionne une vague de rumeurs sur les places publiques et dans les salons politiques de Kinshasa. Plusieurs moutures d’équipes ministérielles en circulation affichent des noms des personnalités politiques et d’activistes de la société civile comme membres effectifs d’un gouvernement dont la composition varie entre 50 et 60 unités. Parmi les candidats les plus cités à la Primature figurent Vital Kamerhe, Léon Kengo wa Dondo, Azarias Ruberwa et Florentin Mokonda Bonza.

Perside Diawaku
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top