0
Liens commerciaux

Etienne Tshisekedi président du Conseil des Sages du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement et président national de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale) était au nombre de personnalités africaines ayant félicité, à titre individuel, le successeur de Barack Obama à la Maison Blanche, après sa victoire-surprise sur Hillary Clinton le 08 novembre 2016. Bien que datée du 10 novembre, sa lettre, envoyée sous couvert de l’ambassade américaine à Kinshasa, n’a été portée à la connaissance de l’opinion que le dernier week-end.



Hormis les formules de politesse et les félicitations adressées à Donald Trump, le chef de file de l’Opposition congolaise l’exhorte à soutenir le combat du peuple congolais pour la restauration de la démocratie et partant de l’Etat de droit. On pense que cette requête n’est pas l’effet du hasard. Elle s’inscrit dans la droite ligne des attentes non seulement des Congolais mais aussi d’autres peuples d’Afrique de voir le nouvel homme fort du pays de l’Oncle maintenir les pressions américaines sur les dirigeants africains tentés d’exercer des mandats vie.



Personne n’ignore, à ce propos, la position claire et ferme de Barack Obama, le président sortant, fermement engagé à booster sur le continent africain, des régimes démocratiques en lieu et place d’hommes forts. On se souvient aussi pour le cas de la RDC, la demande expresse du Congrès, à dominance « Républicaine », de renforcer les sanctions financières d’abord et peut-être judiciaires plus tard, contre des dignitaires du pouvoir en place à Kinshasa épinglés comme principaux obstacles à la tenue des élections, notamment présidentielle, dans les délais constitutionnels, et commanditaires des violations graves des droits de l’homme.

Le message de Tshisekedi se veut, croit-on, un rappel à Donald Trump du « chantier » de la démocratisation de l’Afrique, à reprendre là où va le laisser Barack Obama. Fruit de la vérité des urnes, en dépit des mécontents que sa victoire électorale a créés, le nouveau locataire de la Maison Blanche est invité à avoir un regard attentif sur l’Afrique.



Kinshasa le 10 novembre 2016



A Son Excellence Monsieur Donald TRUMP

Président élu des Etats Unis d’Amérique,

Washington DC



Monsieur le Président,



Concerne : Félicitations

A l’occasion de votre élection comme 45ème Président des Etats Unis d’Amérique, j’ai l’honneur et le devoir de vous présenter mes vives félicitations au nom de mon parti, Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS du Rassemblement de l’Opposition Congolaise et du peuple de la République Démocratique du Congo avec lequel votre pays partage des liens séculiers et des valeurs universelles communes.



Monsieur le Président, Votre accession à la plus haute fonction de votre pays témoigne des qualités de leader dont vous disposez, et nous permet d’espérer que vous ne ménagerez aucun effort pour aider la République Démocratique du Congo à sortir de la crise électorale qu’il traverse en vue de parvenir à une véritable démocratie.

Nous vous garantissons, Monsieur le Président, de notre collaboration pour la pérennité de nos relations mutuelles dans l’intérêt bien compris de nos deux peuples.



Etienne Tshisekedi wa Mulumba

Président de l’UDPS et du Rassemblement
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top