0
Liens commerciaux


La rencontre a eu lieu dans la soirée du jour de la libération de Bruno Tshibala, le mardi 29 novembre 2016. Ils ont eu un entretien franc sur les questions politiques de l’heure et, assurément, sur sa libération. Rien n’a filtré. Toutefois, aux prises avec des fins limiers, hier, jeudi 30 novembre 2016, Tshibala Bruno a eu à piper ses premiers mots depuis sa sortie du CPRK (ex-Makala). "Je ne rentre pas chez moi, je rentre au front", a-t-il, sobrement, confié. Sa libération est intervenue le jour même où la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Congo-Kinshasa était à l’ordre du jour au Congrès américain. D’où, cet acte a-t-il été perçu comme un geste d’apaisement lancé à l’endroit du Rassemblement, en général et, de Tshisekedi, en particulier. Et, aussi, un signal fort que le régime de Kinshasa brandit à la communauté internationale.

Bruno Tshibala, ce haut gradé de l’UDPS ne dément pas avoir eu des sollicitations en prison. A-t-il cédé aux sirènes de la mouvance ? Il a assuré que non, en réaffirmant ses convictions toujours convergentes avec la lutte que mène le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, organisation dont il assure, depuis peu, le rôle de Porte-parole. Il avait été, en effet, durant son incarnation, élevé à ce poste par le Président du Conseil des sages de cette plateforme politique, c’est-à-dire, Etienne Tshisekedi. Tshibala est d’avis qu’il faut un second round du dialogue pour résoudre l’impasse politico-électorale congolaise. Il rejoint là le combat de l’UDPS. En effet, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, dans un point de presse, révélait que les assises de la cité de l’Union Africaine n’ont pas résolu la crise et que l’Accord qui en est sorti porte des germes de glissement qui peuvent maintenir le Président Kabila ad vitam aeternam au pouvoir. Le mois de décembre vient de débuter ce jeudi. Ainsi, la date qui cristallise toutes les passions n’est plus qu’à une poignée de jours. Certains lancent déjà le compte à rebours pour ce jour annoncé apocalyptique. Pour éviter le chaos, Bruno Tshibala encourage la démarche de la Conférence Episcopale Nationale du Congo qui essaie d’aplanir les vues entre les signataires de l’Accord du dialogue de la cité de l’Union Africaine et les non-signataires représentés surtout par le Rassemblement.

De la gratitude

Tshibala Bruno remercie tous ceux qui ont œuvré à sa libération et surtout Etienne Tshisekedi. Jusque-là, aucun document officiel n’a été produit pour décliner, clairement, les raisons de sa libération. L’ancien secrétaire général de l’UDPS avait été interpellé le dimanche 9 octobre par les forces de sécurité alors qu’il s’apprêtait à prendre son vol pour Bruxelles à l’aéroport international de N’Djili. «D’abord, on avait pris son passeport, puis on l’a fait circuler, croyant peut être qu’il y avait un autre dossier. C’est par après qu’on l’a arrêté et amené vers une destination inconnue. […]Au niveau de l’UDPS nous ne connaissons absolument rien du tout. C’est vers minuit ou 1 heure qu’on l’avait fait déplacer de l’aéroport vers une destination inconnue», confiait Augustin Kabuya, le chargé de communication de la fille aînée de l’Opposition. Cette arrestation intervenait après les événements tragiques qui ont eu lieu à Kinshasa, les 19 et 20 septembre 2016. A la suite de l’appel du Rassemblement, le préavis accordé au Président Kabila venait d’être déclenché. Pour revenir sur ledit préavis, il sied de signaler qu’il atteindra son point d’achèvement dans 19 jours. Selon Etienne Tshisekedi et ses compères de cette plateforme politique, s’il n’y a pas un compromis politique inclusif d’avec le pouvoir avant, le carton rouge sera brandit et, le peuple devra se prendre en charge. Au cours de son point de presse d’hier, mercredi 30 novembre 2016, la Mission des Nations Unies au Congo a, face au regain de tension, appelé le Rassemblement et le Pourvoir à éviter le chaos au pays, pour le bien supérieur de la population.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top