Liens commerciaux

0
Vital Kamhere voit les résolutions du dialogue prendre le sens d’auberge espagnole où le repas est servi selon ce qu'on apporté. Certains bourreaux du hier dont Evariste Boshab et Lambert Mende grimacent à l’idée de le voir obtenir le fauteuil du Premier Ministre. Ils avancent ses traîtrises et son manque de loyauté d’antan au Chef.


Pour cette frange de la Majorité Présidentielle, il n’est pas question de récompenser davantage un Vital qui a déjà beaucoup gagné financièrement. Tout au plus doit il se contenter d’un poste de vice-premier ministre pourvu que les assises de la cité de l’OUA trouvent un écho favorable auprès de la population.


Le dialogue politique avait pour stratégie de rendre caduque mais en douceur la Constitution du pays après avoir embarqué une grande partie de l’opposition politique dans la gestion du pays d’où le concept de « glissons ensemble ». Cet objectif majeur n’a pas été atteint durant les assises de l’OUA. Ainsi il revient aux leaders présents au Dialogue de démontrer sur terrain qu’ils ont une bonne partie de la population derrière eux. Les 21 jours servent de test de popularité pour la confirmation ou l’infirmation de leurs leaderships. Voilà ce qui explique les exhibitions populaires pro-Kamhere où le Sud-Kivu sert de ballon d’essai.



Le président Kabila se trouve désormais au carrefour de plusieurs scenarios, dont le premier est de choisir Vital Kamhere comme Premier Ministre au risque de voir une nouvelle vague de départ des anciens membres du parti mécontents, ou un autre opposant politique mais proche et docile à la majorité présidentielle tout en gérant la furie des Kamheristes qui s’ensuivra, soit carrément négocier un nouveau dialogue politique cette fois-ci avec le rassemblement jugé plus populaire .

Mudjikolela analyste politique

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top