Liens commerciaux

0
Malgré la pression de la société civile, les réseaux sociaux sont coupés. Impossible d’accéder sur Twitter, Facebook, Whatsapp et d’autres réseaux sociaux sans passer par un VPN (un réseau privé virtuel).
Pour rappel, les fournisseurs d’accès à Internet avaient affirmé avoir reçu une notification formelle de l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARPTC) les enjoignant de restreindre l’accès aux réseaux sociaux « à dater du 18 décembre 2016 à partir de 23h59 ».
« Dans la mesure où le blocage partiel ne sera pas possible, il vous est demandé dès lors de bloquer tout accès intégral auxdits réseaux sociaux », ajoutait la note de l’ARPTC.
Pour sa part, Zeid Ra’ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, s’est dit profondément alarmé par le blocage des réseaux sociaux en RDC à partir de dimanche soir.
« Cette perturbation est généralement disproportionnée et risquerait d’accentuer les tensions et les craintes, car elle fait suite aux récentes restrictions accrues imposées aux médias indépendants et au débat politique (…). J’exhorte les autorités à annuler cet ordre et à garantir le droit à la liberté d’expression et à l’accès à l’information, conformément à la Constitution congolaise, » a dit Zeid 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top