Liens commerciaux

0

Dans une interview, le député Francis Kalombo, proche collaborateur de Moïse Katumbi, a répondu aux propos tenus par Lambert Mende sur l’affaire MC Kinnley. Le porte-parole du Gouvernement avait affirmé sur notre média qu’il s’agit d’une somme dérisoire que son ministère va dépenser pour une opération de lobbying. Il avait également traité Moïse Katumbi de « voleur qui utilise des millions » pour salir l’image du pouvoir de Kinshasa.

Quelle est votre réaction par rapport aux propos Lambert Mende ?  
Ce que je regrette ce que Lambert Mende n’a trouvé d’autres ressources que de citer le nom de Moïse Katumbi dans ce dossier sale. Tous les congolais ont constaté que ceux eux les plus grands voleurs. Je ne serai pas surpris si demain on voudrait justifier le fait qu’on ait construit une école de cinq portes à cinq millions de dollars américains à Selembao qu’on puisse dire aussi que c’est parce que Katumbi a construit des écoles au Katanga. Pour avoir des faveurs du chef de l’Etat, certains membres du gouvernement brandissent toujours le nom de Katumbi. Mme Cinthia Mc Kinnley a dit qu’elle n’avait aucun contact en vue de soutenir le pouvoir de Kabila. Un américain ne peut pas détenir un compte à l’étranger surtout pour un travail fait aux USA. Cela sera considéré comme un crime fiscal.

Nous devons veiller pour savoir où est parti cet argent  et à qui appartient réellement ce compte bancaire. La gestion de la chose publique implique le respect des règles établies. Est-ce que l’engagement et la liquidation de cette dépense n’ont pas été suivis (…). Il s’agit de l’usurpation des fonctions. Lambert Mende est de défendre le pays. Tous les congolais ont ce droit. On se pose la question sur la mission du ministère des affaires étrangères et les ambassades. Mende ne doit pas confondre communication et lobbying. Je vois Kakaya Bin Karubi entre deux avions pour le lobbying. Ici, les gens doivent se justifier. C’est l’argent de l’Etat qui est dilapidé. Moïse Katumbi utilise son argent. Nous nous retrouvons dans une situation où Mc Kinney nie avoir un contrat ou avoir été payé. Il faut que les congolais voient clairement. Lorsqu’on vous demande des comptes et vous citez le nom de Katumbi. Lorsqu’on échoue quelque part, on cite le nom de Katumbi qui est devenu une unité de mesure. Katumbi utilise son argent et c’est pour les congolais. A suivre les propos de Lambert Mende, je pense qu’il expose Katumbi au mépris public pour une affaire qui ne le concerne même pas. Il s’agit d’imputation dommageable punie par les lois de la République.

Katumbi sera en RDC le 19 décembre ?
Katumbi est prêt à revenir même demain malgré le fait qu’on le lui refuse. Il est très avancé dans cette démarche. Il trouvera d’autres moyens, même clandestinement pour être là le 19 décembre. Il est déterminé. Certains membres du Rassemblement ont été contactés pour faire partie du Gouvernement Badibanga.

Quel est aujourd’hui l’état de la cohésion de votre plateforme ?
Le Président de la République est en droit de refaire sa majorité ou son gouvernement jusqu’au 19 décembre. Après cette date, il faut se retrouver autour d’une table pour avoir une inclusivité. Je regrette que la Majorité ait rejeté la main tendue de la CENCO. Vous avez vu le communiqué de la Majorité à ce propos. Chaque fois qu’il y aura confrontation, c’est la Majorité qui va perdre. L’Opposition n’a rien à perdre. Ils veulent régner par défi. Finalement, la corde va lâcher. Personne ne restera éternellement. Ils le feront pendant deux ou trois mois, Mobutu est parti finalement avec des dégâts. Ces même Mobutistes sont là à encore encourage Kabila. C’est regrettable. J’aurai souhaité qu’il y ait cet accord autour de la CENCO. Dans le cas contraire, qui peut empêcher les congolais de faire usage de l’article 64 de la constitution afin de barrer la route à ceux qui veulent gérer le pays en violation de la constitution. Nous pensons qu’il est temps que les gens se regardent en face qu’ils privilégient l’intérêt général comme Hollande a privilégié l’intérêt de la Gauche, en Gambie Yahya Jameh a également donné l’exemple.  En Angola, Do Santos a décliné un autre mandat alors qu’il en avait le droit. Nous voyons comment l’argent de la CENI détourné. Nous avons les documents sur le détournement de l’argent de la Gécamines alors que les congolais ont faim. Ce n’est pas cela que Lumumba et/ou Kimbangu voulaient pour le Congo. Lumumba est mort pour qui ait un Etat de droit.

Qu’est-ce qui va se passer le 19 décembre ?
Dieu seul sait. Cependant, je sens que la population est déterminée à barrer la route à ceux qui veulent diriger par défi. La question, ce n’est pas le 19 décembre, mais combien de temps ils vont gérer par défi ? Il y a une crise terrible. Les militants de la MP avaient demandé la baisse de dollar. Ils n’ont même pas écouté leurs propres militants. La rue aura un mot. C’est vrai qu’ils ont acheté des armes, mais nous avons  vu Hitler et Nicolae Ceaușescu tombés. Mobutu pensait la même chose. J’ai été un mobutiste et nous avons vu beaucoup détaler. Nous devons suivre la voie de la CENCO pour avoir une fin apaisée.

Source : Actualite.cd


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top