Liens commerciaux
           

0


C’est désormais officiel. La Conférence Episcopale Nationale du Congo clôture ses consultations. Mais, hélas, les divergences entre le Rassemblement ainsi que le Front pour le Respect de la Constitution face à la Majorité recomposée au dialogue mené par Kodjo persistent. Pourtant, le lundi 19 décembre 2016 est quasiment aux portes. Qu’arrive-t-il ? C’est là, en clair, la question qui se pose. S’il faut croire les propos des princes de l’Eglise Catholique, l’espoir de voir un Accord être conclu entre les dialogueurs avec Kabila comme tête d’affiche et les non-dialogueurs avec Tshisekedi comme meneur reste possible avant cette échéance. D’où, la CENCO interpelle-t-elle les parties prenantes au conflit à faire preuve de bonne volonté.

Les Evêques ont fait hier, vendredi 2 décembre 2016, un bilan à de leurs inlassables efforts fournis pour obtenir un compromis politique à large consensus pouvant résoudre la crise politico-électorale en RDC de manière pacifique. Comme des grains d’un chapelet marial, Marcel Utembi et ses paires de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, à travers un communiqué, ont cité les points de divergence qui persistent.

Les points de divergence

La compréhension du concept du respect de la Constitution et de ses implications en rapport avec la crise actuelle pose problème. Le processus électoral aussi. En effet, les parties aux conflits sont divisées sur la séquence des élections, le calendrier électoral ainsi que leurs financements. En sus, la restructuration de la Commission Electorale Nationale Indépendante, son indépendance éventuelle et celle du Conseil Supérieur de l’Audiovisuelle Congolais s’avèrent de même des sujets à désaccord. Le fonctionnement des institutions du pays durant la transition, les mesures de décrispation politique, les mécanismes de suivi de l’Accord qui sera signé et autres sont aussi des pommes de discorde. ‘’ L’heure est grave, aussi la CENCO, forte de sa mission prophétique, prenant à témoin le Peuple congolais et la Communauté internationale, en appelle-t-elle à la responsabilité et à la bonne volonté politique des uns et des autres pour éviter à notre pays de sombrer dans une situation incontrôlable ‘’, voilà, un cri de cœur lancé par les évêques de l’Eglise catholique romaine. Réunis au sein de la CENCO, ils estiment que si les politiques sont mis autour d’une table, dans un format réduit, un compromis politique est encore possible. ‘’Il faut privilégier la paix en tempérant les ardeurs et en mettant au-dessus des intérêts partisans, celui du peuple, de la nation ‘’, a lancé, en substance, l’Abbé Donatien Nshole, le premier secrétaire adjoint et porte-parole de la CENCO.

Bientôt le 19 décembre

Les consultations de la CENCO cristallisaient tous les espoirs depuis la clôture du dialogue de la cité de l’Union Africaine sans que l’impasse politique soit résolue. Mais, à la lumière de l’économie des idées présentées par cette organisation, l’épais brouillard qui couve l’horizon fin décembre 2016 semble rester intact, pire s’épaissir davantage. Toutefois, Marcel Utembi, le président de la CENCO, continue de clamer que l’espoir est toujours permis. Entre-temps, le Président Kabila parait foncer quoiqu’à compte goutte avec l’exécution de l’Accord obtenu à la cité de l’Union Africaine. Et, Tshisekedi et le Rassemblement perdurent dans la logique du préavis qui lui est accordé. D’où, la date du 19 décembre demeure un rendez-vous singulier et les jours qui suivront ne présagent rien de bon s’il n’y a toujours pas un compromis à large consensus. Les USA, l’Union Européenne craignent le pire et annoncent des mesures contre les auteurs du blocage du processus électoral et ceux qui violent les droits de l’homme. Mais, jusque-là, les menaces et invectives ne produisent aucun changement palpable dans les prises des positions. Pour la CENCO, l’heure est donc à la prière pour implorer une intervention divine afin que le pire soit évité. Leurs prières seront-elles entendues ? Wait and see !
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top