Liens commerciaux

0
Au sortir de la salle ce samedi matin après près de 11 heures des discussions, les délégués aux pourparlers dirigés par la CENCO affichent l’optimisme pour parvenir à un accord malgré la persistance de quelques divergences majeures.

« Nous avons obtenu le fait que doit être précisé dans l’accord que l’actuel chef de l’Etat ayant déjà effectué ses deux mandats constitutionnels n’en fasse pas un autre » a dit au micro ACTUALITE.CD François Muamba, membre du Rassemblement qui affirme cependant que certaines questions divises encore les parties prenantes

« On cherche encore la nature a donné à cet accord…il faut un éclaircissement sur les détenus et exilés politiques, la primature doit également revenir au Rassemblement et ça doit être dit dans l’accord,» a-t-il ajouté.





Côté signataires de l’accord du 18 octobre, on plaide pour le maintien de Samy Badibanga à la primature.




Les discussions doivent reprendre à 11 heures précises, les évêques sous pression des obligations ecclésiastiques, espèrent arriver à un compromis entre les parties prenantes avant la fin de la journée.

Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top