Liens commerciaux
           

0
Le coordonnateur du Rassemblement de l’opposition dans les provinces issues de l’ex-Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, appelle les acteurs qui participent au dialogue inclusif sous l’égide de la CENCO à privilégier la paix.

«En acceptant d’aller au dialogue, tous les participants doivent désormais parler un même langage qui est celui d’amener la paix en RDC. Ceux qui participent à ce forum politique doivent avoir une seule idée dans leur tête : un aboutissement heureux, non pas pour eux mais pour le peuple. Que chacun oublie la fierté de soi-même pour privilégier la paix dans notre pays et le peuple », a Gabriel Kyungu mercredi 14 décembre, au cours d’un point de presse tenu à Lubumbashi.

A l’occasion, le coordonnateur du Rassemblement a également recommandé aux participants du dialogue de se débarrasser de «leurs casquettes politiques».

«Laissez de côté, le camp de ceci ou de cela. Au moment où ils ont en train de se réunir, il n’y a plus de majorité, ni de l’opposition mais plutôt le peuple. L’heure a sonné pour que le peuple puisse enfin respirer et connaitre la paix dans notre pays», a énoncé Gabriel Kyungu.

Sous l’égide des évêques catholiques, les signataires et les non-signataires de l’accord du 18 octobre sont en discussions directes depuis quelques jours.


Ils tentent notamment de se mettre d’accord sur la gestion du pays après le 19 décembre 2016, date de la fin du dernier mandat constitutionnel de l’actuel président Joseph Kabila.

L’élection présidentielle ne s’est pas tenue cette année comme initialement prévu. La commission électorale a demandé et obtenu de la Cour constitutionnelle le report de ce scrutin. Certains acteurs redoutent des violences à l’approche de la date du 19 décembre.

radiookapi.net

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top