Liens commerciaux

0
Jean-Baudoin Mayo Mambeke, haut cadre de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC), est en colère. Et pour cause ! Il accuse, ce mardi 20 décembre 2016, le président de son parti, Vital Kamerhe, de  » jouer un jeu égoïste et d’être motivé par l’argent pour n’avoir choisi que des représentants UNC originaires de l’Est du pays au sein du gouvernement Badibanga, rendu public le lundi 19 décembre 2016″.

Le Secrétaire inter-fédéral de l’UNC Kinshasa s’est adressé exclusivement à ACTUALITE.CD pour dénoncer les privilèges que son président accorde à ses amitiés et aux  ressortissants de l’Est du pays, faisant  ainsi de ceux des autres parties du pays des figurants donnant du poids à l’UNC.

« Malgré nos efforts et notre attachement, Nous venons de donner raison à Ewanga, notre ancien Secrétaire général qui avait affirmé que seuls l’Est et les amitiés intimes comptaient pour notre président national, l’Ouest  n’étant qu’un faire-valoir. Nous refusons d’assumer ce rôle et sommes prêts pour envisager l’avenir autrement. Ça suffit avec le jeu solitaire », dit-il

Jean Baudoin Mayo dénonce ce qu’il qualifie de « jeu solitaire, égoïste et népotique » de la part de Vital Kamerhe.

L’accusant de jeter la femme et le jeune qu’il considère comme des piliers de l’UNC, dans les oubliettes, Mayo accuse Kamerhe d’être motivé par le gain.

« La femme et le jeune, piliers de l’UNC, sont dans les oubliettes. Quand l’envie du lucre nous tient, on perd les repères », assène Mayo Mambeke

Il félicite, enfin, au passage les heureux promis de son parti et leur souhaite plein succès pour leurs nouvelles fonctions au sein du gouvernement de transition.

Stany Bujakera

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top