Liens commerciaux

0
– Le ministre de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion,  Crispin Atama Tabe Mogodi, et les membres de son  cabinet ont échangé, samedi, des vœux de Noël et de nouvel an, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de réunions de ce ministère.
A cette occasion, Crispin Atama Tabe a loué l’esprit de   confiance qui a caractérisé les relations humaines et de travail durant l’année qui s’achève, relevant que « la  confiance s’acquiert progressivement mais se perd de manière brusque si l’on y prend garde ».
Aussi, a-t-il exhorté ses interlocuteurs à ne rien ménager pour que cette confiance se mérite et aille  toujours grandissante.
Il a en outre fait de la loyauté, de l’honnêteté et de l’intégrité ses leitmotivs tout en formulant les vœux de voir ses collaborateurs suivre la ligne de conduite tracée par les autorités.
Parlant de son nouveau mandat à la tête du ministère de la Défense, Crispin Atama Tabe a noté que ce mérite est collectif, fruit d’une franche collaboration entre lui-même et les membres de son cabinet.
Prenant la parole au nom de ces derniers, le général de  brigade Placide Ilunga Kapeta a promis au ministre de redoubler d’efforts pour mériter davantage sa  confiance, avant de lui présenter ainsi qu’à tous les membres de cabinet les vœux de bonheur et de prospérité.
Remise et reprise entre les vice-ministres de la Défense
La veille, les vice-ministres sortant et entrant de la Défense, René Matubuka Sibu et Corneille Maswaswa, avaient  procédé à la remise et reprise à l’Etat-major général des FARDC.
René Matubuka a rappelé à son successeur les missions confiées au ministère de la Défense, dont la principale consiste  à bien gérer et à veiller à la bonne politique de la défense de l’intégrité de la nation.  Les FARDC en constituent un outil de défense, un organe  technique, a-t-il souligné.
Il a, à cette occasion,  invité son successeur à oublier ses origines politiques et à se donner corps et âme à la mission que  le Président de la République, Commandant Suprême des FARDC, Joseph Kabila Kabange, vient de lui confier.
En réponse à son prédécesseur, le vice-ministre entrant Corneille Maswaswa a relevé que sa mission sera de parachever l’œuvre commencée dans ce ministère et qu’il s’investira dans  la recherche de l’excellence afin qu’il puisse répondre aux objectifs fixés par le Commandant suprême pour protéger la nation.
Il a ensuite présenté ses félicitations à son prédécesseur pour le travail accompli durant son mandat de deux ans. 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top