Liens commerciaux

0


La remise et reprise entre le nouveau vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary et son prédécesseur Evariste Boshab a eu lieu vendredi, en présence des vice-ministres entrant et sortant, Basile Olongo et Martine Bukasa, du directeur de cabinet adjoint du Chef de l’Etat, du secrétaire général adjoint du gouvernement ainsi que des officiers supérieurs de la Police nationale congolaise (PNC) et des responsables des services publics relevant de ce ministère.

Evariste Boshab a salué le choix par le Président de la République d’un « homme averti et aguerri » pour diriger ce ministère afin de relever les défis de la décentralisation et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national.

Emmanuel Ramazani Shadari, pour sa part, a reconnu les enjeux majeurs de la sécurité en cette période marquée par des tensions politiques liées à l’organisation des élections en RDC, avant d’agréer le travail abattu par son prédécesseur pour l’avènement des nouvelles provinces ainsi que dans la résolution des défis de sécurité auxquels il a fait face, notamment le banditisme urbain et l’encadrement des manifestations populaires et politiques.




Le nouveau patron de l’Intérieur et sécurité a promis de recourir à l’expertise de son prédécesseur chaque fois que cela s’avèrera nécessaire afin d’accomplir sans faille la mission qui lui a été assignée, avant de remercier le Chef de l’Etat du choix qu’il a porté sur sa personne.

Né le 29 novembre 1960, Emmanuel Ramazani Shadary fut acteur de la société civile de la province du Maniema et vice-gouverneur (1998-2001) de la même province où il a été élu deux fois député national du territoire de Kabambare, en 2006 et 2011.

Membre du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) depuis sa création, Emmanuel Ramazani Shadari devient secrétaire exécutif national en charge du processus électoral (2005-2015) avant d’être désigné secrétaire général adjoint du même parti.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top