Liens commerciaux

0

Le député Francis Kalombo, membre du Rassemblement et proche collaborateur de Moise Katumbi s’est confié à ACTUALITE.CD sur ce que lui et sa plateforme attendent de ce nouveau dialogue autour de l’épiscopat catholique.

Qu’est-ce que vous attendez de ce nouveau Dialogue ?

J’ai l’impression que la classe politique est en déphasage avec la population. C’est là ma crainte. La bonne volonté des uns et des autres peut faire en sorte que les choses avancent. Ce qui peut faire en sorte qu’il y ait blocus ? Les médias sont fermés, les politiciens sont arrêtés, Kyungu peut être arrêté aujourd’hui ou demain. On appelle les gens au Dialogue et on essaie de les arrêter en même temps. Nous voulons un Etat démocratique. Le pouvoir doit démontrer sa bonne volonté : l’arrêt des poursuites, la libération des prisonniers politiques, la réouverture des médias proches de l’opposition. Ce n’est qu’en ce moment qu’on pourra bien discuter. Dans le cas contraire, si les uns veulent jouer au malin, au chat et à la souris, la faute ne sera pas au Rassemblement.

Qu’est-ce que vous demandez exactement au camp en face ?

L’Opposition et la population demandent avant tout de décrisper l’espace politique. Tout ceci est arrivé parce que l’espace politique est fermé. La MP oublie que l’article 73 de la constitution est déjà violé. Doit-on donner une prime à ceux qui l’ont violé ? (…) Que va être le pouvoir du Président de la République ? Le Parlement ? Tout cela fait partie des discussions. Nous attendons d’eux la bonne volonté et le fait de mettre l’intérêt général au-dessus de tout (…). Si certains points restent sans réponse, on ne résoudra pas le problème. J’insiste, les hommes politiques sont en déphasage avec la population.

Interview à suivre intégralement ici.



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top