Liens commerciaux
           

0
Au micro de Politico.cd, l'opposant Jean-Lucien Busa, qui fait partie des signateurs des accords du 18 octobre dernier à la Cité de l'UA, fustige l'attitude du Rassemblement aux discussions directes en cours à Kinshasa.

« Ma voix était claire dans la réunion pour dire: nous ne sommes pas figés, nous sommes flexibles parce que nous sommes venus trouver un consensus dans l’intérêt du peuple congolais », dit Jean Lucien Busa, député de l’opposition et porte-parole du Front des démocrates, demandant aux opposants du Rassemblement d’avoir « la vérité. »





Le député Busa qui intervenait le vendredi 16 décembre à l’issue de la plénière clôturée sur un blocage de part et d’autres, demande à la coalition des opposants dirigée par Etienne Tshisekedi de faire la démonstration de ce qu’elle affirme.




« Faites-nous la démonstration que l’on peut faire les élections en septembre« , dit-il en réponse à la proposition du Rassemblement d’organiser les élections en septembre 2017 et non en avril 2018 comme l’a proposé les accords de la Cite de l’UA.






« Le 19 décembre ‘n’est pas une date apocalyptique, le peuple congolais doit savoir que le Rassemblement aussi a fait le choix du glissement« , explique l’opposant.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top