Liens commerciaux

0
Joseph Olenghankoy, président du Fonus, parti d'opposition au pouvoir de Joseph Kabila et membre du Rassemblement, s'est confié à la presse à l'issue de la deuxième journée des négociations directes de la CENCO.

Pour lui, le MLC, qui a claqué la porte des discussions, va finir par revenir.

« C’est des négociations, il y a toujours des hauts et des bas, mais le MLC va finir par revenir », a dit Joseph Olenghankoy à l’issu du deuxième jour des directions directes de la Conférence épiscopales nationale du Congo (CENCO).

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC), qui dirige également le Front pour le Respect de la Constitution, une coalition des partis et associations de la Société civile, a claqué la porte de ces pourparlers, arguant ne pas être d’accord avec la répartition des quotas des participants, qui ne lui donne droit qu’à deux représentants.

Par ailleurs, le président national des Forces novatrices de l’union et la solidarité (Fonus) a montré son enthousiasme à ces nouvelles discussions, affirmant qu’il s’agit d’un « débat entre congolais », contrairement au Dialogue de la Cité de l’Union Africaine, dirigé sous la facilitation de le l’UA et de l’ONU.

politico.cd

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top