Liens commerciaux
           

0
    La Police nationale congolaise(PNC) a procédé, dans la soirée du jeudi 15 décembre 2016, à des fouilles systématiques de véhicules des personnes dans certains coins de Kinshasa, notamment à Macampagne, Gombe/24 novembre, Huilerie, 16ème rue Limete, etc. Selon des informations parvenues à ACTUALITE.CD, ces éléments de la police procédaient aussi au contrôle des images des téléphones des particuliers.

D’après le témoignage d’une journaliste, des personnes en tenue civile sont aussi associées dans ces opérations.






« Je devrais aller déposer des médicaments à ma mère qui habite Macampagne, mais à l’entrée de ce site, précisément à la station, c’est un décor tout particulier qui était planté. Un grand camion blanc des policiers était stationné. Sur le sol des policiers et quelques personnes en tenue civile. Ils procédaient au contrôle de chaque véhicule. Poliment et gentiment quand arrive mon tour, ils me demandent juste d’allumer l’intérieur de la voiture et ils ont juste jeté un œil puis m’ont autorisé de passer. Il y avait un monsieur en tenue civile qui notait les plaques d’immatriculation », témoigne une dame dont le véhicule a été fouillé













A l’approche de la date du 19 décembre 2016, la police dit avoir pris des dispositions pour assurer la sécurité de personnes et de leurs biens. Lors d’une parade tenue le 13 décembre 2016, Célestin Kanyama, commissaire provincial de la police à Kinshasa, a invité tous les Congolais à faire confiance en la police.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top