Liens commerciaux

0
La coopération sino-congolaise en matière militaire a été évoquée au cours des échanges samedi entre le ministre de la Défense nationale, anciens combattants, réinsertion,  Crispin Atama Tabe Mogodi  et le nouvel attaché de défense près l’ambassade chinoise en RDC, le colonel supérieur (général de brigade) Ma  Fei.

Il est à noter que la Chine participe de manière active à la formation des unités d’élite des FARDC dans le cadre du programme tracé par le commandant suprême pour parvenir à une armée réellement nationale, professionnelle, respectueuse des valeurs républicaine dissuasive,  soumise à l’autorité civile légalement établie en RDC.

A ce titre, huit (8) missions de coopération militaire chinoise se sont  déjà succédées à la Base militaire de Kamina où des instructeurs chinois forment, en compagnie de leurs homologues congolais qui sont par la suite déployés  partout à travers le pays où le besoin se fait sentir pour la restauration ou le maintien de la paix et la défense de l’intégrité du territoire national.

 Formation des cadres et équipements militaires en RDC

 Dans le même ordre d’idées,  des cadres militaires congolais sont formés  dans les Académies et Grandes écoles militaires de la Chine qui accorde chaque année à la RDC un don important pour la formation et l’équipement des unités en instruction à Kamina.

Pour sa part, le ministre Atama Tabe Mogodi  a souhaité la bienvenue à son hôte qui se trouve à Kinshasa depuis le 6 novembre dernier  avant de promettre toute sa collaboration en vue de renforcer davantage cette coopération militaire entre Kinshasa et Beijing.

Un tableau représentant un buffle, symbole de la prospérité chinoise  a été remis au ministre Atama Tabe par le colonel supérieur Ma Fei.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top