Liens commerciaux

0
Lambert Mende, ministre des médias et de la communication et délégué de la Majorité Présidentielle dans les discussions directes en cours sous l’égide de la CENCO a accordé une interview à ACTUALITE.CD au sujet de l’évolution des travaux au sein du dialogue et d’autres questions qui alimentent l’actualité congolaise.

Le porte-parole du gouvernement a admis l’existence de profondes divergences au sein de la commission. « Ça n’a pas été facile », a dit Lambert Mende qui affirme néanmoins qu’ils ont évolué et que tout devrait se conclure aujourd’hui jeudi 15 décembre 2016.

Le problème du 19 déc
embre est déjà réglé par la constitution pour Lambert Mende qui voit dans le focus à cette date comme une volonté de vouloir terroriser la population. Il affirme qu’il n’y aura rien à cette date parce que les congolais ne veulent pas de vide institutionnel à la tête de l’Etat.

Lambert Mende a abordé la question de juge Ramazani, notamment son intervention mardi dernier sur le plateau de TV5 où elle a accusé les autorités congolaises de l’avoir contrainte de condamner Moïse Katumbi pour la menace


« C’est une dame qui, à mon avis, a des problèmes de déontologie professionnelle. Nous ne voyons pas ce que nous venons faire dans un problème de dysfonctionnement de la justice. Elle reconnaît qu’elle est une personne malléable », a-t-il asséné


Pour Lambert Mende, le gouvernement Badibanga verra le jour et sera investi par le parlement


« Monsieur Samy Badibanga est le Premier ministre de la République et bientôt, il y’aura son gouvernement. Je vous assure que son gouvernement sera mis en place et sera investi par le parlement, ne vous en faites pas », a-t-il dit.
Interview réalisée par Stany Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top